Moi mes arbres ils iront gratter le ciel.

Sylvie Piquione, architecte créative

Léger, souple et durable, le bois n’a pas fini de nous surprendre. Il séduit les architectes pour qui le bois est synonyme de solidité, de durabilité, de légèreté, de naturel. Ils développent ainsi un nouvel urbanisme qui s’appuie sur des techniques constructives de plus en plus performantes. Ils inventent enfin une esthétique nouvelle aux formes contemporaines, comme en témoignent les ouvrages de grande hauteur.

Hier, la construction en bois se limitait aux maisons individuelles - marché qui représente déjà 12 % des constructions. Mais aujourd’hui, alors que l’urbanisation oblige à regarder vers le haut, les techniques s’inventent, se réinventent ou évoluent : Par exemple le CLT (Cross Laminated Timber) qui assure la production de panneaux ayant une capacité de résistance et de portance et permet de dépasser les 15 étages. 

Ces progrès techniques, qui libèrent l’ambition et la créativité des architectes, sont aussi une contribution majeure à la lutte contre le changement climatique. Un mètre cube de CLT capte 460 kilogrammes de carbone pendant toute la durée de vie du bâtiment!

Pour encourager toute cette dynamique, la filière bois a créé une communauté de constructeurs bois : le club oui au bois !