Construction bois : du travail de pro !

Qui dit trouver, dit d’abord chercher le professionnel qui saura faire durer votre construction dans le temps. En tant que commanditaire, quels sont les réflexes à adopter afin de dénicher le bon professionnel du bois ?

Noter cet article :

12345

Retroussez vos manches…

L'annuaire professionnel indique 136 résultats ? Pas de panique, il suffit de filtrer la recherche selon quelques critères :

  • Posez-vous la question : préférez-vous recourir aux services d'un constructeur ou d'un maître d'œuvre ? Le premier gère tout le projet de A à Z et coordonne les prestataires, mais vous n'avez aucun droit de regard sur ses choix. Le second monte un dossier avec plusieurs devis pour chaque corps d'état et vous laisse le choix final des prestataires.
  • Privilégiez un prestataire local (dans un rayon inférieur à 30 km autour du chantier). Cela facilite le travail de l'artisan, en lui permettant de gérer efficacement le quotidien ou les urgences de chantier (cela vous permettra également de réaliser des économies sur les frais de déplacement).
  • Faites un tour d'horizon des revues spécialisées sur la construction bois, afin de préciser ou recadrer votre projet, comprendre les métiers et trouver quelques noms d'artisans.
  • Jugez sur pièce : une construction bois vous plait ? N'hésitez pas à demander aux propriétaires le nom de leur constructeur et s'ils en sont satisfaits.

Recherchez des exemples de réalisations bois

Procédez aux vérifications d'usage

En matière de construction, les interrogations sont souvent nombreuses : le prix, les techniques, le choix des matériaux... autant d'éléments que l'on ne choisit pas à la légère.

  • Pour avoir une idée du prix le plus juste, mettez plusieurs prestataires en concurrence. De nombreux sites web proposent une interface de demande de devis détaillés et gratuits. Exemples : Easy-devis.fr ; 123devis.com ; batiwebdevis.com, etc.
  • Pour chaque concurrent, demandez à consulter le cahier des charges. A examiner : la sélection des bonnes essences de bois, l'origine du bois (forêts européennes), la période d'abattage (basse sève), le traitement antifongique ou anti-parasitaire...
  • Vous devez également fournir votre propre cahier des charges, le plus détaillé possible, présentant votre budget, ainsi que vos desiderata et impératifs.
  • Dans son contrat, le prestataire doit garantir son ouvrage pour une durée de 10 ans, à compter de la date de réception de la maison. Cette garantie décennale couvre l'ensemble de la construction : depuis les désordres compromettant la solidité du bâtiment, jusqu'aux malfaçons la rendant impropre à l'habitation.

Construire avec assurance

Comment le reconnaître ?

Le professionnel du bois est avant tout un conseiller. Il adapte ses propositions au style de vie, au budget, au terrain et aux souhaits de son client.

  • Votre professionnel mandaté doit être formé aux métiers spécifiques du bois. Savoir-faire, méthode et connaissance du matériau sont en effet indispensables. Posez-lui ouvertement la question : quel a été son parcours de formation ?
  • Est-il certifié ? ISO 9001, 9002, 14001... Le bois proposé est-il issu de forêts gérées durablement (certifications PEFC ou FSC) ?
  • Demandez-lui ses références et ses derniers chantiers.
  • Ne négligez pas le « bouche à oreille », très efficace dans le monde des artisans.
  • A noter : un prix élevé n'est pas forcément gage qualité. Attention, donc, aux acomptes trop gourmands (> 15 000 €) !

Le chantier, ultime mise à l'épreuve

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à repérer les bons gestes sur le chantier. Le professionnel du bois connait les impératifs de ce type de construction.

  • Il isolera la base de la structure, pour garantir durablement l'ancrage au sol.
  • Idem pour les cloisons, enveloppées d'un film anti vapeur d'eau.
  • Il évitera les « pièges à eau » au niveau des menuiseries.
  • Il traitera le bardage et prévoira de grandes avancées de toiture.
  • Enfin, il réalisera un test final d'étanchéité.