Le bois moulé ou la création en liberté

Imaginez un matériau esthétique et naturel comme le bois, et qui pourrait prendre toutes les formes, épouser toutes les courbes. Ce matériau existe : c’est le bois moulé. Une technologie connue depuis plus de 50 ans que les créateurs redécouvrent aujourd’hui.

Noter cet article :

12345

Une recette simple...

Les premières étapes de la fabrication du bois moulé sont les mêmes que pour le contreplaqué plat : de fines tranches de bois (8 à 10 mm d'épaisseur) sont superposées en croisant les fibres après encollage.

On obtient ainsi de minces panneaux de contreplaqué, qui sont placés dans un moule de la forme voulue, puis pressé. Le panneau prend alors la forme du moule, qui peut être courbe ou arrondi. Il ne reste plus qu'à chauffer 5 à 10 minutes à 90°C, et c'est prêt !

... Des applications multiples

Les avantages sont les mêmes que ceux du contreplaqué, la liberté de la forme en plus. De nombreuses essences sont possibles (hêtre, peuplier, pin…) et peuvent être parées de placages nobles.

Yannick Vallonet Responsable de production d'un fabricant de bois moulé

« Nous utilisons essentiellement le hêtre, mais nous pouvons le plaquer avec toutes les essences : merisier, okoumé… Notre production de bois moulé est essentiellement utilisée dans la fabrication de mobilier de bureau mais aussi dans le bâtiment. C'est l'idéal pour habiller les poteaux, les murs courbes. Nous avons fourni tous les panneaux décoratifs intérieurs du Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. »

Une autre technique d'avenir : le bois extrudé

Cette technique permet de valoriser les déchets broyés de la filière bois. La sciure est mélangée à des cires, des liants naturels et éventuellement des teintes pour créer une pâte, qui est injectée dans une forme et chauffée.

Alain Berteau Architecte d'intérieur et créateur de mobilier

« Je l'utilise beaucoup pour la fabrication de chaises, mais aussi de lampes, de meubles et de rangements. Les possibilités de ce matériau sont quasiment infinies ! »

On obtient ainsi toute sorte de formes et de profilés qui sont utilisés pour fabriquer des emballages (palettes), des meubles, des aménagements de bateaux... « Le matériau obtenu est peu onéreux, résistant - surtout en pression - et imputrescible en extérieur, selon les essences de bois et les colles », explique Alain Berteau.

Il offre de multiples possibilités en matière de lames et dalles de terrasse striées, de poutres, de tubes et, surtout, de mobilier de jardin. Et de conclure : « C'est un concurrent écologique pour le plastique ! Il plaît, car il est en bois et en bois européen !. »

Moulé ou extrudé : l'avenir du plastique, c'est le bois !