Idée reçue : « Le bois, ça s'entretient en permanence »

Quel que soit le matériau employé, toute construction requiert un « toilettage » régulier. Et comme le prouvent les multiples exemples de constructions anciennes, la construction bois, bien conçue et réalisée par des professionnels qualifiés, n’implique pas un entretien plus fréquent. D’ailleurs, sur le continent nord américain, 98 % des habitations individuelles sont bâties ainsi.

Noter cet article :

12345

Intérieur et extérieur

En intérieur, le bois brille par sa simplicité d'entretien : cires de longue durée, vitrification… Les produits naturels et les techniques simplifiant l'entretien sont de plus en plus performants. Cela facilite la vie aussi !

En extérieur, sa protection est tout aussi aisée. Le bois laissé au naturel est patiné par le soleil, sa teinte variant du noir au gris argenté selon les climats, l'altitude et les essences utilisées. Cette décoloration ne remet en aucun cas en cause le caractère sain du bois.

Les adeptes du bois coloré savent, en outre, que l'entretien d'un bardage peint ne prend que deux ou trois jours tous les… cinq à sept ans.

Des frais et des temps d'entretien de plus en plus réduits

Une façade en bois brut, par exemple, ne demande aucun entretien. Tandis que celle recouverte de peintures de pigments clairs peut atteindre des intervalles d'entretien de 10 ans et plus.