Prêts et assurances spécifiques

Des incitations financières

Durable, disponible et renouvelable, le bois présente de nombreux avantages au regard de l’environnement. A ce titre, collectivités locales et banques incitent les particuliers avec des arguments convaincants...

Noter cet article :

12345

Des prêts à taux bonifiés

Toutes les banques proposent aujourd'hui des prêts à moindre coût en vue de financer les travaux de restauration améliorant l'efficacité thermique des bâtiments existants (isolation ou équipement)... Mais certaines, telle La Banque Populaire, Natixis ou Le Crédit Coopératif (toutes appartenant au groupe Banque Populaire), sont allées bien plus loin sur le terrain de l'éco-construction, proposant prêt à taux bonifié ou crédit-bail pour des projets de construction performants et écologiques... notamment en ossature bois.

  • Le prêt à taux bonifié garantit un taux inférieur à celui du marché (env. 4 %) grâce aux fonds placés sur des CODEVair.
  • Le crédit-bail est une sorte de leasing appliqué aux gros projets immobiliers (supérieur à 1 M €). A la fin du contrat, le porteur de projet peut acquérir le bien en remboursant la somme résiduelle.

Des aides régionales

Les banques ne sont cependant pas les seules à inciter financièrement les porteurs de projets bois. Ainsi certaines régions, qui plus est les régions disposant d'un patrimoine forestier, œuvrent au développement de la construction bois en concédant des primes assez motivantes :

  • Le Poitou-Charentes propose par exemple une prime à destination des particuliers représentant 15 % des frais de construction d'une maison à ossature bois à basse consommation d'énergie (prime plafonnée à 8 000 € et sous conditions de ressources).
  • Autre démarche : la région Alsace aide au financement des projets de construction bois des collectivités et associations.

Pourquoi ?

Pour les banques, comme pour les régions, les motivations sont identiques :

  • Aller dans le sens du « Plan National Bois construction 2010 » qui vise à augmenter la part de bois dans la construction.
  • Promouvoir le développement durable et la performance dans la construction.
  • Inciter à utiliser ce matériau qui permet de limiter les quantités de CO2 dans l'atmosphère.
  • Le développement des filières bois locales.
Arnaud Berger, Responsable Développement Durable, Groupe Banque Populaire

Pourquoi des prêts à taux bonifiés pour la construction bois ?

En France, le bois est « un petit poucet » dans le monde de la construction. Ce prêt à taux bonifié permet de soutenir cette filière. Car l'utilisation du bois dans la construction est un acte écologique, qui va dans le sens des objectifs de lutte contre l'effet de serre et qui est pourvoyeur d'emplois au niveau local.

Pour l'heure, cette démarche est avant tout régionale... est-il envisageable qu'elle devienne nationale ?

En effet, cette dynamique est portée selon une diagonale Nord-est/Sud-ouest par des régions qui ont intégré à leur contrat de projet la structuration de la filière bois. Mais un prêt à taux bonifié de dimension nationale relève en réalité d'une décision des pouvoirs publics.

A quel taux sont concédés ces prêts en ce moment ?

Notre ressource pour accorder ces PREVair ou PREVair plus sont les CODEVair qui relèvent d'une démarche volontaire, de la part de la banque comme du particulier. 14 banques ont mis en place ces CODEVair et nous donnent la possibilité d'accorder des prêts aux alentours de 4 %, sur 15 ou 20 ans.

Dans quelles limites de montant et sous quelles conditions ?

Les montants varient entre 15 000 et 50 000 euros accordés en fonction de la démarche écologique (critère d'équipement). Autre critère : les bois mis en œuvre doivent être labellisés PEFC.

  • Pages :
  • 1
  • 2