Habitat basse consommation à 1250 mètres d’altitude

Romuald Marlin a conçu son habitation sur un versant ensoleillé de la vallée de la Durance, mais où les hivers sont en moyenne à -10 degrés. Ce passionné d’architecture bois et bioclimatique nous livre ses conseils issus de 20 années de construction dans sa région.

Visuel de la maison bioclimatique de Romuald Marlin

Noter cet article :

12345

Fiche technique

  • Lieu : Hautes Alpes
  • Surface maison : 130 m²
  • Surface terrain : 1 000 m²
  • Année de construction : 2005
  • Bois utilisés : Mélèze, Douglas et Sapin

Rencontre avec l’architecte

Romuald Marlin

Arrivé en 1982, Romuald Marlin a su imposer le bois comme matériau dans l'ensemble de ses réalisations et  principalement pour des maisons individuelles. Curieusement pour une région de montagne, ce matériau était mal connu et  avait mauvaise réputation...

Le plan de la maison...

plan1

Voici le plan de la maison de Romuald Marlin avec une vue en coupe permettant de visualiser l'habitation dans son ensemble

Le projet en général

Sur une pente à 15%, cette maison bénéficie des avantages de la bioclimatique qui sont (entre autres) l'étude de l'orientation et le choix des matériaux pour une meilleure performance énergétique. Avec 20 KwH de consommation  par m²/an , la performance énergétique de cette habitation est exemplaire et peut être classée "maison passive".

Pour réussir l'isolation thermique de sa maison, Romuald Marlin a utilisé :

  • pour les murs : 200 mm d'épaisseur comprenant l'ossature bois et 60 mm de fibres de bois,
  • pour les rampants (toiture) : 300 mm d'épaisseur
  • pour le sol : 200 mm dont 40 mm de liège

Autre priorité dans la conception de cette habitation : réduire les dépenses énergétiques. Pour le chauffage, il a opté pour un poêle à bois à double combustion. Il obtient ainsi une température moyenne de 19° dans les pièces, même pendant les hivers rigoureux. La consommation de bois est d'environ 1 stère ½ par an soit moins de 100 euros !

Le poêle à bois : un chauffage avantageux

visu1

Le poêle à bois s'intègre parfaitement grâce à son esthétique raffinée.

visu3

Ce mode de chauffage a la particularité d'être économique.

Pouvez-vous nous parler plus précisément du mur trombe ?

"Le mur Trombe (du nom de son inventeur) est un mur capteur. Il est composé d'un bloc de matière à forte inertie qui accumule le rayonnement solaire du jour et le restitue pendant la nuit.. Devant cette paroi, on place une vitre pour créer un effet de serre et chauffer l'air. On peut améliorer ce mur capteur, en augmentant l'absorption du mur stockeur en le peignant en noir. Pour ma part, j'ai utilisé un béton de chaux et les murs sud font 30 cm d'épaisseur sur une superficie de 20 m². C'est une source d'apport de chaleur supplémentaire non négligeable notamment en hiver grâce à l'orientation des rayons du soleil."

L'accès à l'étage

visu4

Le rez-de-chaussée avec l'accès principal à l'étage

visu7

L'étage avec vue sur le bureau

La maison vue de l'extérieur

visu5

La maison de Romuald Marlin est construite sur une pente à 15 %...

visu6

Elle bénéficie d'avantages bioclimatiques incontestables