Une maison contemporaine en bois, primée à Angers 2006

A Clamart, dans les Hauts-de-Seine, se dresse une des maisons primées au Salon de la Maison Bois d’Angers 2006. Construite par Stéphane Béranger et l’entreprise Wedgwood, elle offre une surface de 240 m². Visite avec les propriétaires, la famille Dumoulin enchantée par tous ses volumes !

Visuel de la construction terminée d'une maison contemporaine

Noter cet article :

12345

Fiche technique

  • Lieu : Clamart (Hauts-de-Seine)
  • Surface maison : 240 m²
  • Surface terrain : 360 m²
  • Année de construction : 2005
  • Bois utilisés : Intérieur : cloisons en OSB – Extérieur : bardage en pin maritime

Rencontre avec les propriétaires

La famille Dumoulin

Ma femme, nos trois garçons et moi-même avons beaucoup bougé. Cause ? Plusieurs mutations professionnelles. De retour en France, en 2002, nous nous sommes mis en quête d'un terrain près de Paris. Dur labeur ! Nous avons fini par trouver un terrain... mais nous ne sommes pas conquis de suite !

La naissance d'un projet...

La rencontre avec l'architecte ?

Nous avons rencontré Stéphane Béranger aux journées de l'architecture contemporaine en visitant des maisons de particuliers en bois. Nous lui avons demandé conseil au sujet du terrain : 360 m² dans une rue non passante à 10 min de Paris. Un bémol : besoin de consolider les carrières sur lesquelles devait reposer la maison ; Seul un préfabriqué se trouvait sur le terrain. Stéphane Béranger s'est rendu alors sur place, a pris le temps de tout mesurer et de nous fait part de la possibilité d'y construire une maison spacieuse en ossature bois.

Pourquoi le choix du bois ?

Ma femme et moi-même sommes originaires du nord de la France mais nous aimons beaucoup la région du bassin d'Arcachon, plus particulièrement les maisons du Cap Ferret. Nous apprécions aussi l'architecture canadienne. Ainsi, le côté chaleureux du bois nous attire indéniablement. Le bois a également l'avantage d'être un matériau sec et sain.

Enfin, d'un point de vue pratique, le bois nous a permis de gagner 15 cm d'épaisseur sur tous les murs ; soit presqu'une chambre !

Le chantier

Le début des travaux ?

Nous avons signé en août 2003. Première étape : la consolidation des carrières. Pendant ce temps, l'architecte nous a proposé 4 esquisses ; tenant compte de notre budget et des contraintes d'urbanisme.

Deuxième étape : le dépôt de permis en février 2004. Nous avons dû modifier l'implantation de la maison pour qu'il soit accepté. En décembre, tous les contrats avec les diverses entreprises étaient signés. Etape ultime, un an après le dépôt de permis : le premier coup de pioche a enfin pu être donné en février 2005.

Le chantier justement ?

Nous avons confié la coordination des différents corps de métier à Stéphane Béranger car il pouvait se rendre tous les jours sur le chantier.

Pour ma part, j'étais juste observateur de l'avancement des travaux. Ce qui ne m'empêchait pas de donner mon avis en cas de divergence de point de vue.

Concernant la maison, seuls quelques cloisonnements ont été modifiés au cours du chantier.

Les étapes de construction

Visuel de la construction de la maison contemporaine

Tout d'abord, la construction de la structure en bois.

Visuel de la construction de la maison contemporaine

Ensuite, une fois la structure finie, la mise en place de la charpente.

 

 

Visuel de la construction de la maison contemporaine, l'intérieur

Enfin, l'ossature de la maison vue de l'intérieur.