Une maison à flanc de colline

Régis Méguin a réalisé cette maison bioclimatique, en bois et maçonnerie, dans les collines près de Pézenas. Jouant avec les volumes, les lignes droites et les courbes, elle s'adapte parfaitement à ce site difficile.

Visuel d'une maison bioclimatique aux formes épousant celles d'une colline

Noter cet article :

12345

Fiche technique

  • Lieu : Hérault
  • Surface maison : 210 m² (hors espace piscine)
  • Surface terrain : N.C.
  • Année de construction : 2004
  • Bois utilisés : mélèze, douglas

Rencontre avec l'architecte

Régis Méguin

"L'architecture contemporaine permet au bois de s'imposer doucement, de manièreécologiquefacile et économique, tout en prenant en compte les formes du site, en les intégrant dans la construction."

La maison, posée sur deux niveaux, épouse la pente du terrain, constitué de terrasses naturelles de 7 à 9 mètres de largeur. Afin de s'intégrer parfaitement à la configuration des lieux, la construction se déploie dans la longueur.

La charpente

La maison s'appuie sur une ossature bois. Sa charpente est constituée de mélèze et de douglas.

A l'intérieur, la charpente apparente laisse entrevoir les courbes qui adoucissent les lignes créées par les planches clouées sur chant, les unes à côté des autres.

La maison bénéficie d'un bardage en red cedar, dont l'esthétique s'intègre parfaitement au paysage.

La toiture en forme de vague abritant la piscine, constitue un exemple de la souplesse architecturale autorisée par le bois. Cette toiture végétalisée apporte un excellent confort thermique.

Visuel de la toiture de la maison de l'intérieur et de l'extérieur

Au plafond de ce toit en forme de vague, des planches clouées sur chant.

Au rez de chaussée...

La partie basse de la maison accueille les pièces de nuit, chambres et salles de bains, alors que la partie haute, avec vue sur les collines, comprend toute la partie jour.

La piscine est nichée sous l'onde de la toiture et est chauffée par des capteurs solaires, alimentant également le reste de la maison en eau chaude.

La pièce principale de 80 m² bénéficie d'un chauffage au bois haute performance et l'ensemble de la maison est isolée par de la ouate de cellulose, évitant les surchauffes en été.

Visuel d'une chambre et de la piscine, au rez de chaussée

Les chambres occupent le rez-de-chaussée, alors que les pièces de jour, ainsi que la piscine sont à l'étage.

De l'extérieur...

Visuel de la toiture végétale

La toiture végétale est constituée d'une membrane écologique et d'un substrat végétal parfaitement adapté au climat local.

Visuel de la terrasse en bois

La terrasse en bois offre une transition naturelle entre les pièces ouvertes vers l'extérieur et la végétation entourant la maison.

Visuel de la terrasse de la piscine et de l'escalier extérieur

La terrasse de la piscine et l'escalier extérieur.

Visuel de la maison au sein de la végétation

Une maison proche de la nature, où règne une atmosphère paisible.

Questions à l'architecte

Pourquoi utiliser le bois dans vos réalisations ?

"Le bois s'adapte parfaitement au climat du Sud de la France et il permet une bonne isolation contre la chaleur. Il offre également une grande liberté architecturale et une souplesse des formes avec une technicité moindre que pour un autre matériau."

Pourquoi une toiture végétale ?

"Dans ce projet de maison bioclimatique, la toiture végétale a naturellement trouvé sa place. Elle s'échauffe moins qu'une toiture minérale et crée un microclimat autour de la maison. En outre, elle s'inscrit parfaitement dans l'objectif d'intégration de la maison à son environnement."