Une maison à deux pas de l'océan

L'architecte Nathalie Lambert a bâti cette maison à ossature bois et aux lignes contemporaines sur un terrain sablonneux près de La Rochelle.

Visuel de la maison à deux pas de l'océan

Noter cet article :

12345

Fiche technique

  • Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime)
  • Surface maison : 208 m²
  • Surface terrain : N.C.
  • Année de construction : 2006
  • Bois utilisés : Red Cedar non traité, bardage partiellement peint en blanc

Rencontre avec l'architecte

Nathalie Lambert

Architecte DPLG et architecte d'intérieur, Nathalie Lambert est spécialisée dans la conception des maisons ossature bois et dans la réhabilitation des vieux bâtiments.

En raison de la nature instable du terrain, la maison est partiellement construite sur un vide sanitaire. La partie visible de la route présente un bardage en Red Cedar non traité, naturellement durable, et un enduit blanc. Ce choix du mélange des matériaux et des horizontales offre une écriture résolument contemporaine des lignes de la maison.

 

Les plans de la maison

Visuel du croquis de la maison à deux pas de l'océan

Croquis de la maison.

Visuel du plan de la maison à deux pas de l'océan

Le plan du rez de chaussée de la maison.

Le coeur de la maison étant centré sur la piscine, l'ensemble des pièces à vivre, ainsi que la terrasse et le jardin sont protégés des regards indiscrets. De même, l'accès au garage n'est pas visible depuis la route. Pour plus d'intimité, les ouvertures les plus importantes (baie vitrée et portes-fenêtres), donnent sur la cour intérieure.

L'extérieur de la maison

Marquant la transition vers la partie abritée de la maison, le bardage est partiellement peint en blanc sur les côtés.

Visuel du chauffage de la maison

Le chauffage est assuré par une pompe à chaleur à flux aérothermique.

Visuel du bardage de la maison

La partie de la maison non visible de la route bénéficie d'un bardage entièrement blanc.

Visuel de la piscine de la maison

Une vue de la terrasse donnant sur la piscine.

A l'intérieur

Visuel de l'intérieur de la maison

L'intérieur est habillé de lambris en pin lasuré.

Visuel de l'intérieur de la maison

Le séjour et les chambres à l'étage proposent une vue directe sur la piscine.

Questions à l'architecte

Pourquoi avoir choisi le bois ?

Par conviction ! A la fin de mes études, où j'ai surtout étudié le béton et le métal, j'ai fait une formation spécifique bois. Puis travaillé sur une première maison bois, et continué. J'aime cette flexibilité autorisée par le bois dans la construction. Sur des volumes identiques, il permet de sortir du pavillon dit "classique". En outre, le bois s'adapte à tous les budgets. Par exemple, nous avons gagné le premier prix du concours organisé par l'AFCOBOIS sur le thème de la maison à 100 000 euros. Nous avons collaboré avec des entreprises locales comme le constructeur C.I.L.C. et le bureau d'études Climat Conseil.

Comment travaillez-vous avec vos clients ?

Certaines personnes savent déjà ce qu'elles veulent. Pour les autres, celles qui ont besoin d'être accompagnées, je leur présente des projets que j'ai déjà réalisés, ou bien je leur soumets des idées issues de revues spécialisées.

Il est important que nous nous mettions d'accord sur un même langage visuel au final, notamment sur l'évolution de l'aspect extérieur du bardage et du traitement souhaité.