Bois, structures et aménagement

Des matériaux de structure de hautes performances

Pendant longtemps, l’architecture bois a été limitée par les longueurs des poutres en bois massif. La révolution date des années 60, avec l’apparition de nouveaux matériaux issus des progrès réalisés dans la technologie des colles.

Noter cet article :

12345

A la fois techniques et écologiques

Les constructeurs d'aujourd'hui disposent d'une vaste gamme de matériaux composites et lamellé-collés de hautes performances en résistance comme en portée :

  • lamellé-collé,
  • contre-collé,
  • lamibois,
  • bois lamellisé (Parallam - marque déposée),
  • poutre en I,
  • bois massif reconstitués,
  • panneaux sandwichs,
  • bois composites,
  • panneaux bois-ciment…

Quel que soit l'ouvrage (ponts, bâtiments publics, logements collectifs ou individuels…), il est désormais possible de remplacer l'acier et le béton, des matériaux très consommateurs en énergies fossiles, par des matériaux bois aux qualités écologiques reconnues. L'esthétique, la légèreté et la durabilité en plus !

Régis Méguin Architecte (2ème prix du concours de maisons bois organisé par le salon Maison Bois d'Angers 2004)

« Dans nos maisons individuelles, nous mettons surtout en œuvre des bois lamellé-cloués ou lamellé-brochés, cintrés ou non. Ces matériaux sont manuportables et peuvent être fabriqués par le charpentier local. Pour les grands ouvrages, comme le gymnase de Lansargues (Hérault) en cours de construction, nous avons utilisé du lamellé-collé en charpente pour atteindre des portées de 28 mètres. En couverture comme en parement extérieur, nous avons opté pour des panneaux 3 plis en mélèze. »

  • Pages :
  • 1
  • 2