Déco bois : le bien-être vu de l'intérieur

Chaleureux, noble, accueillant… le bois est l’un des grands favoris des architectes et décorateurs d’intérieur. Rencontre avec Yves Grillet, architecte d’intérieur en Haute-Savoie, qui explique son approche du bien-être par le bois.

Noter cet article :

12345

Yves Grillet

portrait de Yves Grillet

« Ce que j'aime le plus dans mon métier, c'est d'apporter une solution positive dans un contexte d'habitat problématique ; et de me dire que des personnes vivent dans ces solutions. »


Architecte d'intérieur à Thonon-les-Bains (74), diplômé de l'école Boulle de Paris, il dirige son cabinet depuis 1997 et détient également un CAP d'ébéniste.

Bois.com : Comment l'architecte d'intérieur peut-il apporter une sensation de bien-être dans une habitation ?

Yves Grillet : Chaque projet est unique. Bien avant le choix du matériau et des couleurs, je mène une réflexion ergonomique, sur la façon dont mes clients vivent. Il faut d'abord passer par la conception des espaces, des circulations et des volumes.

Bois.com : Quel rôle le bois peut-il jouer ?

Y.G. : Qui dit « bien-être » dit confort, ce qui passe par la température, mais aussi par l'acoustique et la lumière.

Je ne vois pas d'autre matériau capable de flatter autant nos sens : vue, ouïe, odorat, toucher... Quant au goût, on peut dire qu'il s'agit d'un matériau qui prouve le savoir-vivre de ceux qui le choisissent ; ne serait-ce que par respect de l'environnement.

D'autre part, certains phénomènes physiques désagréables, comme les nuisances sonores ou les champs magnétiques, disparaissent totalement avec le bois !

En intérieur, les possibilités sont infinies, la mise en œuvre facile, surtout avec la multitude de dérivés du bois : contreplaqué, panneaux OSB, bois composite...

Bois.com : Certaines essences de bois se prêtent-elles mieux au jeu du bien-être ?

Y.G. : Le Red Cedar, le pin, le bois de rose, le thuya et le chêne non vernis sont très odorants et contribuent à une ambiance chaleureuse.

On observe un grand retour de la simplicité et de l'authenticité avec des planchers vieillis et grisés. Aujourd'hui, un bois patiné sera très valorisé.

Il existe aussi la technique du bois thermo-traité qui le rend extrêmement durable et lui confère une excellente stabilité dimensionnelle.

Bois.com : Le bois a-t-il sa place dans toutes les pièces de la maison ?

Y.G. : Oui, car il s'adapte à toutes les fonctions. Dans la cuisine pour l'authenticité, dans le salon-salle à manger pour la détente et la rusticité, dans la salle de bain pour le côté « cocooning » : preuve en est les baignoires en bois !

Il ne faut pas négliger les éléments de transition : un bel escalier en bois par l'originalité de sa forme et son exécution peut révolutionner un intérieur ; les portes aussi par l'extraordinaire variété des textures et couleurs.

Une chose est également à noter : un intérieur à dominante bois tolère plus facilement des éléments de design moderne. Le contraire est moins évident.

Bois.com : Et vous, en quoi le bois participe-t-il à votre bien-être ?

Y.G. : Il me fait rêver ! Qui n'a jamais levé la tête devant un chêne bicentenaire ? Le bois, c'est magique. C'est le seul matériau qui sort du sol, qui pousse, repousse et vit ! C'est une fascination qui commence dès l'enfance avec les cabanes dans les arbres.

Je ne peux m'empêcher d'imaginer la grande aventure que chacun des morceaux de l'arbre a vécu. Les branches sont devenues des panneaux pour habiller une cabine de bateau, la ronce est allée décorer le tableau de bord d'une voiture de luxe et les parties plus nobles ont rejoint un auditorium prestigieux… Pourquoi pas ?