Un salon de musique chez soi !

Vous êtes musicien professionnel ou simple mélomane amateur ; vos enfants décident de former un groupe avec les copains du quartier... Le salon de musique s'impose !

Noter cet article :

12345

Faire ses gammes ou faire salon ?

Vous disposez d'un garage, d'un grenier, mieux encore, d'une pièce au fond du jardin, l'aménagement d'un salon de musique s'avère particulièrement utile pour :

  • recevoir un professeur de musique,
  • épargner aux instruments chocs et éraflures,
  • faire des gammes ou des vocalises sans dérangement,
  • pratiquer un instrument quotidiennement,
  • entretenir de bons rapports avec vos voisins !

Opéra rock ou classique ?

Vous rêvez d'un auditorium ou d'une salle de répétition, mais les bruits ambiants de votre habitation sont gênants. Rappelons que tous les corps (liquides, gazeux, solides) peuvent, en effet, transmettre les ondes sonores. Les canalisations, bouches d'aération, menuiseries, vitrages, mais aussi les liaisons planchers-plafonds, murs-cloisons sont autant d'amplificateurs potentiels.

Que faire alors pour une pratique/écoute musicale sans fausse note ? Il convient d'abord :

  • d'aménager le volume loin d'une source de nuisances structurales ou d'équipement (chaufferie, ascenseur, climatiseur, sanitaires...),
  • de repérer les vibrations et souffles éventuels émis par les instruments et équipements électriques (boîte à rythmes, ampli, sampler...).
  • d'opposer surfaces absorbantes et réfléchissantes afin d'éviter l'effet "caisse de résonance" ou inversement "sons assourdis",
  • de recourir à un rideau acoustique, de type cloison mobile, pour régler l'amplitude de résonance des ondes sonores.

Ensuite, il faudra agir sur les surfaces horizontales et verticales pour opérer une correction et/ou un affaiblissement acoustique grâce à la pose :

  • au sol d'une sous-couche résiliente, d'une chape sèche flottante, d'un parquet flottant pour amortir les bruits d'impacts et vibrations,
  • au plafond d'un revêtement acoustique absorbant de type panneaux acoustique bois perforé pour minimiser la transmission,
  • aux murs de panneaux acoustiques bois (perforés, rainurés ou tramés) avec voile acoustique fibreux pour absorber les ondes sonores en complément d'une solution d'isolation (de type masse ressort-masse) préalable.

Dans tous les cas, il est impératif qu'une bande résiliente périphérique désolidarise le dispositif acoustique de la structure.

Acoustique ou esthétique ?

Plus besoin de choisir entre l'esthétique d'un parement et la performance d'un produit acoustique ! Le panneau acoustique bois se charge d'amortir l'énergie vibratoire des ondes sonores tout offrant un parement bois hautement décoratif. De plus, le panneau acoustique est un produit bois :

  • destiné aussi bien aux murs etcloisons qu'aux plafonds,
  • disponible en divers dimensions standard,
  • redécoupable sur mesures,
  • d'une grande facilité de pose,
  • fabriqué en plusieurs essences,
  • d'entretien facile.

Enfin pour un rendu acoustique optimum, n'oubliez pas d'ajuster la taille du salon de musique à la pratique instrumentale : une harpe et une guitare électro-acoustique "vibrent" en effet différemment !

NRA, la loi du silence

Vieille seulement d'une trentaine d'années, la réglementation acoustique s'applique désormais à :

  • la construction de bâtiments d'habitation nouveaux,
  • aux surélévations et additions de bâtiments d'habitation anciens.

Depuis le 1er janvier 2000, de nouvelles exigences acoustiques minimales sont requises afin de tenir compte des normes européennes. La nouvelle réglementation acoustique (NRA) exige notamment un isolement renforcé des bruits d'impact, aériens et équipements.