Réaliser des tables style antiquaire

Teinte et finition à la cire

Les dernières étapes ont pour but de révéler les irrégularités et les nuances du bois, et de lui donner la patine du "vécu".

Noter cet article :

12345

Un résultat saisissant

Les irrégularités, les blessures et les noeuds du bois ont été conservés, donnant à la réalisation finale un aspect d'usure naturelle due au temps et à l'utilisation.

Gérard teinte ses réalisation avec du brou de noix dont la concentration en pigments met en valeur nombre d'essences de bois et permet à la teinte de rester stable avec le temps.

Teinte naturelle

Le brou de noix à l'avantage d'être une teinture naturelle sans émanations nocives.

visuel de la table octogonale terminée

Une vue de la table octogonale terminée

visuel du plateau de la table

Plateau de la table octogonale

Finition ultime à la cire d'abeille

Après la teinte au brou de noix, un léger ponçage est nécessaire.

Gérard applique ensuite du bitume de Judée, un produit totalement naturel, qui révèle les teintes plus foncées.

Encore une séance de ponçage à la laine d'acier, puis on peut appliquer un vernis mat ou simplement de la cire d'abeille pour sublimer les reflets du bois.

visuel d'un échiquier au plateau vieilli

Un échiquier au plateau vieilli

visuel d'un détail d'une table alsacienne

Détails d'une table alsacienne

visuel d'autres réalisations

D'autres réalisations