Le bois dont on se chauffe

Les conseils d'un pro en matière de chauffage au bois

Hervé Miconi, président de l'ITEBE pellets club dispense quelques recommandations pour optimiser l'utilisation de bois-énergie.

Noter cet article :

12345

Hervé Miconi Président de l'ITEBE

herve-miconi-90

Quel bois utiliser ?

« Quand on utilise des bûches ou des plaquettes forestières, le plus important est qu'elles soient bien sèches. Sinon, la combustion sera moins bonne, et cela peut causer des incendies de cheminées. Pour être sûr de son bois, on peut se fier au label NF bois de chauffage. Côté essences, il faut privilégier les feuillus tendres comme l'aulne ou le saule, ou semi-durs comme le charme ou le bouleau. »

Le granulé ou un avenir radieux

« C'est le combustible le plus efficace, car il a un taux d'humidité constant et un bon apport calorifique. En plus d'être facile à manipuler, il ne provoque pas d'encrassement des conduits d'évacuation, puisqu'il est déshydraté. Les utilisateurs pourront se fier d'ici début 2009 à un label NF granulés. Par ailleurs on peut s'approvisionner dans les stations service, en grandes surfaces ou dans les magasins de bricolage. »

Une bûche à la bonne taille

« En France, la plupart des utilisateurs de bûches choisissent celles de 50 cm. Mais c'est une erreur. Elles se consument par le milieu, il faut donc replacer manuellement les morceaux restant. Les bûches de 33 cm brûlent plus uniformément et on l'avantage d'entrer dans tous les types de foyers. »

Error loading MacroEngine script (file: nav2.cshtml)