Le label Effinergie

Effinergie : une association, une marque

Pour baliser la construction de bâtiments économes en énergie, les Allemands et les Autrichiens avaient Passiv'Haus, les Suisses avaient Minergie, et les français... manquaient de repères.

Noter cet article :

12345

Quand le monde de la construction s'associe

La situation a changé en 2006 : plusieurs acteurs du monde de la construction se sont alliés afin de réfléchir à un référentiel adapté à nos contrées. Leur nom, l'association Effinergie (comme Efficacité Energétique).

Mais, au-delà de l'association, Effinergie a pour but de s'imposer comme une marque reconnaissable, à l'image de ses confrères allemand et suisse. Sur ces bases, il s'agit de créer une dynamique et une grille de lecture claires afin de faciliter le développement de bâtiments confortables, relevant d'une réelle efficacité énergétique.

Les membres fondateurs, au nombre de dix, viennent d'horizons divers et variés : régions, centres techniques, banques, énergies renouvelables... Autant de points de vue qui ont permis d'enrichir ce projet.

Les membres fondateurs :

  • Le CSTB,
  • le collectif « Isolons la Terre contre le CO2 »,
  • la région Languedoc-Roussillon,
  • le CEFIIM,
  • le groupe Banque Populaire,
  • la Caisse des Dépôts et Consignations,
  • la région Franche-Comté,
  • l'association Ajena en Franche-Comté,
  • l'Agence Régionale de l'Energie et de l'Environnement Rhône-Alpes,
  • la région Alsace.

Un maillage plus large et plus précis

Forte de son succès, l'association Effinergie grandit et de nouveaux membres viennent s'ajouter aux premiers, tel le Centre Technique du Bois et de l'Ameublement (CTBA) ou le Centre d'Etudes et de Formations pour le Génie Climatique (COSTIC), mais aussi de nouvelles régions : Centre, Bourgogne, PACA et Poitou-Charentes.

Ce maillage régional, de plus en plus précis, n'est pas un hasard. Effinergie s'appuie en effet sur ces territoires pour mettre à profit expériences et traditions afin que les exigences s'adaptent au mieux à leur contexte géographique. A l'image de l'ADEME (largement associée à Effinergie), l'association devrait établir le principe d'agences régionales qui pourront ainsi impulser et accompagner efficacement les différents projets.

Catherine Bonduau représentante du collectif Effinergie

Comment définir Effinergie ?

Effinergie est une dynamique qui offre une méthodologie claire pour analyser des projets. Mais il ne s'agit pas d'un cadre fermé : toutes les analyses menées afin de déterminer la performance des bâtiments (tenant compte de la surface, de la perméabilité à l'air...) incitent une réflexion continue. Ainsi, la grille évoluera avec les expériences.

Comment se positionne Effinergie par rapport aux différentes marques existantes en France et en Europe ?

Effinergie a tiré parti des différentes expériences européennes et notamment des jeux d'acteurs mis en oeuvre pour faire aboutir la démarche (implication des Cantons en Suisse, des différents univers professionnels ou domaines d'expertise...). C'est donc sur cette base qu'a été créé Effinergie.

Mais le label Effinergie (BBC) ne se pose absolument pas en concurrence des autres marques comme HQE, HPE ou THPE. Nous sommes complémentaires et notre vocation première est de clarifier la situation aux yeux du grand public avec un objectif simple et réalisable : la basse consommation.

Pourquoi les régions sont-elles à ce point associées au projet ?

Les régions permettent de cumuler et comparer des expériences très diverses de sorte à faire évoluer le projet Effinergie. Par ailleurs, les régions jouent un rôle moteur qui permet d'impulser une véritable dynamique (chaque région impliquée a lancé un appel à projet). L'idée est donc de définir un tronc commun d'objectifs que chaque région se réappropriera par la suite.

Comment obtiendra-t-on le label ?

Quatre organismes certificateurs (Cequami, Certivéa, Promotelec et Cerqual) vont utiliser Effinergie pour la certification selon le label BBC. Selon les organismes, l'ouvrage -au cas par cas- ou le maître d'oeuvre -répondant à un ensemble d'exigences- pourront recevoir le label.

  • Pages :
  • 1
  • 2
  • 3