Faites le choix du bois pour dire oui à un "avenir durable" !

En privilégiant le bois, vous agissez concrètement pour le développement durable. À la fois matériau de construction et combustible, le bois est une ressource d’avenir, renouvelable, recyclable et abondante. Planifiée à long terme, sa production demande peu d’énergie et favorise la bonne croissance des forêts. Choisir le bois, c’est aussi lutter contre le réchauffement climatique en faisant d’importantes économies d’énergie.

Noter cet article :

12345

Une ressource renouvelable gérée durablement

En choisissant le bois, vous misez sur une ressource dont les qualités répondent particulièrement bien aux exigences du développement durable. En effet :

Le bois est à la fois un matériau disponible en abondance et une source d'énergie renouvelable. En effet, les réserves de bois se régénèrent en permanence grâce à une gestion forestière adaptée. De ce fait, le bois matériau comme le bois énergie sont des produits d'avenir.

  • Chaque mètre cube de bois absorbe 1 tonne de CO2 pendant sa croissance et la stocke durablement. Si ce bois est employé en construction, en menuiserie ou en ameublement au lieu de se décomposer dans la nature, il ne relâche pas dans l'atmosphère le gaz à effet de serre qu'il a emmagasiné. Ainsi, en faisant le choix du bois, vous participez directement à la lutte contre le réchauffement climatique et à la préservation des écosystèmes de la planète.
  • Dans de nombreux pays, la sylviculture se base sur les principes du développement durable. Elle planifie sur des décennies la gestion durable des forêts (coupe d'arbres matures, plantation d'arbres jeunes, nettoyage des déchets forestiers). Consommer du bois matériau et du bois énergie, c'est soutenir dès aujourd'hui ces pratiques qui assurent la vitalité du parc forestier à long terme.

Qu'est-ce que le développement durable ?

Le développement durable est une démarche économique, politique et sociale qui vise à répondre aux besoins présents des sociétés, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Cette notion a été définie dès 1987 par la Commission mondiale sur l'environnement et le développement, sur fond de nouveaux enjeux environnementaux (réchauffement climatique, diminution de la biodiversité, etc.). Les États participants du Sommet de la Terre de Rio (1992) ont adopté ce principe pour conduire leurs politiques publiques. Aujourd'hui, chacun peut agir en faveur du développement durable, par exemple en disant oui au bois !

Privilégier le bois pour construire durable

Opter pour le bois, c'est préférer un matériau de construction qui favorise le développement durable à chaque étape de son cycle de vie. En effet, le bois se caractérise par une énergie de mise en oeuvre relativement faible. En d'autres termes, sa production, son transport et son recyclage mobilisent peu d'énergie :

  • La transformation du bois brut est une opération simple, donc peu énergivore.
  • Le bois est un matériau léger. S'il est produit localement, son acheminement sur le chantier nécessite peu de carburant.
  • Le bois usagé peut servir de combustible.

Le bois de construction présente d'autres avantages au service du développement durable :

  • Les chantiers de maisons en bois sont propres et secs : ils génèrent peu de déchets et consomment peu d'eau.
  • Le bois est un très bon isolant thermique qui permet d'importantes économies d'énergie au quotidien. Par exemple, une famille vivant dans une maison en bois peut réduire de 30 % ses dépenses dédiées au chauffage (électrique) par rapport à une famille habitant une maison construite avec d'autres matériaux.
  • Enfin, le bois présente une grande longévité. Pour s'en convaincre, il suffit d'admirer les églises scandinaves ou russes en bois ou les maisons à colombages, dont certaines remontent au XIIe siècle !

Bertrand Demarne directeur du Service Développement technique de l'UNIFA (Union Nationale des Industries Françaises de l'Ameublement)

Les industriels français de l'ameublement utilisent beaucoup le bois pour la fabrication de meubles. Dans cette activité, comment prennent-ils en compte les enjeux environnementaux liés au développement durable ?

En France, les industriels du meuble appliquent les principes du développement durable depuis plusieurs décennies. Les usines de meubles en bois sont situées dans des régions forestières historiques (Vosges, Alsace, Bourgogne…) et dans les territoires ruraux, où l'ébénisterie est une tradition. Le bois qu'elles utilisent comme matière première est souvent produit localement. Son transport entre lieux de production et lieux de transformation consomme donc peu d'énergie.

Par ailleurs, les entreprises d'ameublement mettent l'accent sur l'éco-conception de leurs produits. Cette démarche intègre les exigences environnementales du développement durable à toutes les étapes de la vie d'un meuble (fabrication, distribution, utilisation, valorisation finale).

Par exemple, on conçoit du mobilier en bois tout aussi fonctionnel et durable qu'auparavant, mais plus léger. Les camions qui acheminent ce mobilier entre l'usine d'ameublement et son lieu d'utilisation sont moins chargés et consomment donc moins de carburant. Cette innovation permet ainsi une diminution des émissions de gaz à effet de serre liées au transport des meubles.

Que deviennent les déchets de bois issus de l'industrie de l'ameublement ?

Dans les usines de meubles, les chutes et copeaux de bois, ainsi que la sciure, sont triés pour être séparés des déchets non réutilisables. On s'en sert ensuite comme combustible pour alimenter les chaufferies de ces usines. Depuis une dizaine d'années, il existe des chaudières très performantes qui permettent d'obtenir davantage d'énergie, tout en respectant les limites de rejets atmosphériques imposées par les réglementations environnementales. Cette valorisation énergétique de la biomasse répond aux enjeux du développement durable.

Les meubles en bois usagés peuvent-ils être recyclés ?

Oui. Dans les recycleries, le mobilier en bois en fin de vie est généralement récupéré, puis préparé en vue d'un réemploi. Mais il peut aussi être transformé en bois énergie ou valorisé pour servir de matière première dans la fabrication de panneaux à base de bois. Récupéré par les services municipaux en charge du traitement des encombrants, le gros mobilier en bois est déjà souvent recyclé de cette façon.