Bois et effet de serre

Forêt et gaz carbonique : un échange bénéfique

Le mode de vie des sociétés industrialisées entraîne depuis plusieurs décennies une progression des émissions de gaz, et notamment de gaz carbonique. La forêt joue un rôle stratégique dans la régulation de ces émissions.

Noter cet article :

12345

Un poumon vert qui absorbe le CO2

L'augmentation du gaz carbonique a de lourdes conséquences sur notre écosystème, puisqu'elle est directement à l'origine du réchauffement de notre planète.

En effet, lors de leur croissance, les arbres absorbent le CO2 de l'atmosphère au rythme d'environ une tonne par mètre cube de bois nouveau. Ils fixent le carbone et libèrent l'oxygène que nous respirons.

Ce processus de transformation, par photosynthèse, permet de piéger le carbone durant la vie de l'arbre.

En Europe, près de 100 millions de tonnes de carbone sont ainsi absorbées annuellement par les forêts, qui contribuent de la sorte à lutter contre l'effet de serre.