Certification HQE & construction en bois : une vision parallèle

Comment concilier qualité de vie accrue et préservation de la planète ? La démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) propose des éléments de réponse ; un défi auquel la filière bois est naturellement attentive.

Noter cet article :

12345

La certification HQE

La Haute Qualité Environnementale est une démarche volontaire qui tente de maîtriser les impacts environnementaux des chantiers de construction et de rénovation tout en répondant aux exigences croissantes de confort, de sécurité et de vie saine des maîtres d'ouvrage.

Pour ce faire, la HQE propose un langage commun (exprimé au travers de 14 cibles) et une méthode (le système de management d'opération) permettant à l'ensemble des acteurs de la construction d'harmoniser leurs objectifs. Cette méthode peut être désormais soumise à un système d'évaluation, la certification, dont les référentiels sont repris dans les instances de normalisation françaises (NF) et internationales (ISO et le CEN).

Des avantages environnementaux

Les avantages HQE sont multiples et touchent :

L'environnement intérieur

Sa certification HQE favorise :

  • le confort hygrothermique, acoustique, visuel et olfactif...
  • la qualité sanitaire des espaces et de l'air

L'environnement extérieur

Sa certification HQE encourage à :

  • l'éco-construction,
  • l'éco-gestion.

Construction bois et dynamique HQE

Pas besoin de construire bois pour construire HQE. Mais il est évident que le matériau répond favorablement aux objectifs HQE dès lors qu'il est adapté au contexte économique et socio-culturel local.

Dans ce cas, le bois est LE matériau du développement durable par excellence tant par le caractère naturel et renouvelable de ses ressources que par ses qualités propres. Rappelons, que la construction bois est :

  • peu énergétivore à construire, à entretenir,
  • peu polluante,
  • à faibles nuisances,
  • facilement intégrable,
  • recyclable en fin de vie.

Les 14 Cibles HQE

  1. Relations harmonieuses
  2. Procédés et produits
  3. Chantier
  4. Energie
  5. Eau
  6. Déchets d'activités
  7. Entretien et maintenance
  8. Confort hygrothermique
  9. Confort acoustique
  10. Confort visuel
  11. Confort olfactif
  12. Conditions sanitaires
  13. Qualité de l'air
  14. Qualité de l'eau

Muriel Tauveron Chef de mission, ASCOMADE, Centre de Ressource "pilote" HQE (25)

Le matériau bois est-il particulièrement présent dans les projets pilotes HQE ?

Le matériau bois n'est pas préconisé systématiquement. Il n'y a pas de bon ou de mauvais matériau, mais des matériaux qui au cas par cas correspondent au mieux aux référentiels comme à la démarche de management HQE.

Par contre, lorsque c'est approprié, on fait appel à la filière bois. Comme dans ce projet du Haut-Jura où la toiture en tavaillons et le bardage exigeaient des ressources et savoir-faire locaux.

Comment s'approprier une démarche qui reste à ce jour volontaire ?

Dans notre région proche de la Suisse et de l'Allemagne, les collectivités sont sensibilisées.

Les aides de l'ADEME et de la Région sont certainement une incitation. L'idée fait également son chemin auprès du grand public qui est très attentif aux crédits d'impôts ! L'idée de qualité environnementale est également plus présente aujourd'hui.

La certification HQE favorise-t-elle la démarche ?

Je pense que le cadre de la certification est une aide car il est plus concret que les référentiels, mais pour ceux qui la jugeraient comme un carcan contraignant, il suffit de suivre les référentiels avant certification.