"Nos forêts diminuent"

La surface boisée occupée par les forêts européennes ne cesse de croître. En France, elle couvre aujourd'hui plus de 16 millions d’hectares, soit une progression de 60 % en un siècle. Explications.

Noter cet article :

12345

Quelques chiffres

Chaque année, la surface des forêts européennes gagne l’équivalent de l’île de Chypre. On plante, chaque année, 80 millions d'arbres. Et entre 1985 et 1995, la forêt française a progressé de 30 000 hectares par an.

La France, pays forestier par excellence !

Avec plus de 130 essences d'arbres différentes, les forêts de l'Hexagone sont de loin, les plus diversifiées du continent.

En simplifiant, on peut tracer une ligne entre l'Europe du Nord peuplée de résineux et l'Europe du Sud, peuplée de feuillus.

Entre les deux, la France tranche par la variété de ses paysages forestiers : forêts vosgiennes, massif landais, domaine de Chambord ou châtaigneraies corses… Les surfaces boisées occupent aujourd'hui plus du quart du territoire national !

Un matériau d'avenir

La France entretient depuis le 17ème siècle une tradition de bonne gestion forestière (code forestier de Colbert).

Grâce à cela, et à un cycle de renouvellement (30 ans pour un pin, 120 ans pour un chêne), le bois est le matériau naturel et inépuisable par excellence. Ecologique et renouvelable, robuste et élégant : à coup sûr, un matériau d'avenir.