"Couper du bois, c’est tuer la forêt"

Couper du bois, ce n’est pas tuer la forêt, mais simplement accompagner le travail de la nature.

Noter cet article :

12345

Le forestier est avant tout un amoureux de la forêt, dont il prend soin au quotidien. Il prélève les arbres à maturité et favorise ainsi le renouvellement de la forêt.

Et quand il fait des coupes parmi les plus jeunes, c'est pour mieux encourager les plus beaux à se développer. Entretien, coupes et reboisements maintiennent également la diversité biologique et la vitalité de la forêt.

Exploiter la forêt, c'est lutter contre l'effet de serre

Les jeunes arbres n'ont qu'une ambition : grandir. Et ils ont besoin d'absorber beaucoup de gaz carbonique pour ça. Ils sont bien plus gourmands que leurs aînés. Une forêt exploitée et renouvelée est donc un excellent moyen de lutte contre l'effet de serre !

De tout temps, l'homme a coupé du bois

Les coupes et la vente de bois permettent au forestier de poursuivre son travail. Entretenir la forêt, c'est aussi l'aménager, prévenir les chutes d'arbres, entretenir les sentiers, etc.

La forêt, celle où l'on aime se promener, résulte ainsi de l'action conjuguée de l'Homme et de la Nature.