Une richesse pour tous

Des forêts accueillantes

En France, l'accueil du public se fait majoritairement dans les forêts appartenant à l'État et aux collectivités locales, qui sont gérées par l'ONF. Mais, depuis quelques années, les propriétaires privés s'organisent.

Noter cet article :

12345

Le rôle de l'ONF

L'ONF gère directement pour le compte de l'état et des Collectivités Locales 4,5 millions d'hectares de forêts et d'espaces naturels en métropole et 8 millions d'hectares dans les DOM.

"Les visiteurs d'aujourd'hui pénètrent plus avant au cœur des massifs forestiers, ce qui nécessite des aménagements", explique Joseph Behaghel. "Chaque cas est différent, les forêts de la région parisienne sont bien plus fréquentées que les forêts rurales. La conciliation passe, avant tout, par l'information et la pédagogie. Désormais, accueillir, c'est tout à la fois aménager, éduquer et communiquer."

Pour l'ONF, cela se traduit par une mission de surveillance et de sécurité, de signalétique (balisage, panneaux d'information à but pédagogique) et d'infrastructures diverses (gîtes d'étape pour randonnées, lieux d'accueil et d'informations...).

La charte du promeneur en forêt

  • Il sait que le feu est l'ennemi de la forêt
  • Il modère ses cueillettes et sait que les fleurs arrachées ne repoussent pas.
  • Il fait attention à son chien.
  • Il demande une autorisation pour le ramassage de bois mort.
  • Il sait que le VTT est le bienvenu en forêt s'il respecte à la fois la nature et les autres promeneurs.
  • Il n'abandonne pas ses détritus en forêt.
  • Il respecte les routes forestières fermées et les chemins balisés.
  • Les animaux sont chez eux, le promeneur les laisse en paix.
  • Il sait que les coupes d'arbres sont nécessaires à la bonne gestion de la forêt.
  • Il sait que les jeunes pousses sont fragiles. Il se garde de troubler leur croissance.

"Nous encourageons un tourisme intelligent et respectueux de la forêt, à l'image de la randonnée clés en main Retrouvance", poursuit Joseph Behaghel. "Nous souhaitons pour cela développer au maximum des partenariats avec les acteurs locaux."

Les missions de l'ONF

L'Etat a confié à l'Office National des Forêts quatre grandes missions d'intérêt général :

1. La protection du territoire par la gestion des risques naturels, et de la forêt par la création de réserves naturelles et biologiques.

2. La production, en conjuguant les exigences économiques, écologiques et sociales.

3. L'accueil du public par les aménagements, l'information et la sensibilisation à l'environnement.

4. L'activité de "partenaire naturel" au service de tous les responsables de milieux naturels (au plan national et international)

L'accueil en forêt privée

Les forêts publiques ne représentent qu'un quart de la surface forestière française. Depuis quelques années, les initiatives se multiplient chez les propriétaires privés pour mettre en place des structures d'accueil du public : chambres d'hôtes, centres équestres... Ils se regroupent parfois pour fédérer leur action, comme les adhérents de l'association Forestour.

Gérard Gautier Président de l'association Forestour

« L'objectif premier de l'association est le partage d'expérience.»

Quel est l'objectif de l'association Forestour ?

"Cette association, fondée au début des années 90, regroupe des propriétaires forestiers qui proposent des activités de tourisme, sports et loisirs en forêt privée, principalement en région Provence Alpes Côte d'Azur. L'objectif premier de l'association est le partage d'expérience. Nous avons par ailleurs établi une charte pour la gestion durable des activités d'accueil en forêt, et nous avons conçu un label "Forêt privée ouverte au public", de façon à organiser l'accès des randonneurs ou des VTTistes."

Quelles activités proposez-vous ?

L'association compte aujourd'hui une soixantaine d'adhérents. L'activité principale est le gîte ou la table d'hôte, mais nos membres ont également développés des parcours dans les arbres, des centres équestres, des campings haut de gamme ou des sentiers botaniques. La rentabilité n'est pas toujours au rendez-vous, mais nous sommes avant tout des amoureux de la forêt !"

 

Les maisons de la forêt et autres lieux d'accueil

A ne pas confondre avec les maisons forestières de l'ONF habitées par les gardes forestiers, les maisons de la forêt qui accueillent du public ont une mission pédagogique.

Gérées par des associations, des syndicats de communes, des institutions ou par l'ONF, elles se sont multipliées depuis quelques années en réponse à la demande d'un public curieux d'en savoir plus sur la forêt et le bois. Leur taille, leur structure ou les activités qu'elles proposent sont très variées.

La majorité d'entre elles travaillent beaucoup avec les scolaires et fournissent des plans et informations pour les randonneurs. Certaines organisent des manifestations et des expositions liées au bois ou à la forêt.