Une richesse pour tous

Les Français attachés à leur forêt

La forêt est devenue un lieu de loisirs au XIXe siècle. Aujourd'hui, les forêts françaises accueillent chaque année plus de 100 millions de visiteurs. C'est un loisir plus populaire que le sport, le cinéma ou les parcs d'attraction !

Noter cet article :

12345

Une forêt exceptionnelle

La forêt française est la troisième d'Europe en surface, avec 15 millions d'hectares. C'est également l'une des plus diversifiées, puisqu'on y recense environ 130 essences différentes. Elle offre par ailleurs une variété de paysages uniques, des pinèdes landaises aux épais massifs alsaciens, en passant par les futaies de Fontainebleau et les forêts méditerranéennes.

Une relation très forte

Selon un sondage SOFRES réalisé en 2000, les Français apprécient en majorité une forêt "entretenue et légèrement aménagée (par exemple, débroussaillée et comportant des sentiers forestiers)".

Dans le même temps, l'image mythique d'une forêt vierge de toute intervention humaine reste très forte. Cette vision chargée d'émotion explique que la récolte du bois est parfois considérée comme une action nuisible pour la forêt !

Pour l'ONF comme pour les régions ou les communes, le défi est de concilier les attentes des différents usagers des forêts.

Concilier toutes les attentes

C'est pourtant l'exploitation du bois et les revenus de la chasse qui assurent les principaux revenus de la forêt et qui permettent de financer l'accueil du public et, surtout, d'en faire un loisir gratuit !

Joseph Behaghel, Chef du Département Communication de l'Office National des Forêts explique que "pour l'ONF comme pour les régions ou les communes, le défi est de concilier les attentes des différents usagers des forêts, lieux de récolte du bois et de préservation de la biodiversité, mais aussi lieux de loisirs, de promenade."

Des loisirs en évolution

Progressivement, le traditionnel pique-nique dominical en famille se voit supplanté par d'autres formes de loisirs plus sportifs : jogging, VTT, équitation, accro-branche... La promenade, la randonnée, l'observation de la faune et de la flore, la cueillette des champignons ou des fleurs (lorsqu'elle est autorisée !) réunissent autant d'adeptes que les sports de plein air. Quant aux propriétaires de chiens, ils passent en moyenne 750 heures par an dans la forêt !

Les parcours acrobatiques en forêt

Depuis une quinzaine d'années, les parcs acrobatiques fleurissent un peu partout en France, essentiellement dans les forêts privées. Il existerait aujourd'hui près de 200 structures développant le concept de parcours d'arbres en arbres, reliés par des ponts de singe, murs de corde, lianes, tyroliennes, échelles de perroquet... Certains proposent même des nuits dans des cabanes d'hôtes !

Les premiers du genre, les accros-branchés, nés en 1989, sont itinérants. Ces parcours réalisés sous le contrôle de l'ONF lorsqu'ils sont en forêt publique, respectent les arbres et lient l'activité physique à la découverte de la forêt.

  • Pages :
  • 1
  • 2