Le chaud et froid des menuiseries extérieures bois !

Elles nous préservent du chaud, toujours plus chaud, et du froid quand il est là ! Gros plan sur les menuiseries bois, ces indispensables régulateurs thermiques.

Noter cet article :

12345

Qu'est-ce qu'une menuiserie extérieure ?

Frontières entre intérieur et extérieur, les menuiseries sont des ouvrages permettant le passage des gens, de l'air et de la lumière. Elles jouent également un rôle essentiel dans l'isolation thermique d'un bâti. Aussi avant toute sélection, identifiez :

  • les conditions thermiques (chauffage, isolation) de l'habitation,
  • la situation climatiquedu lieu de résidence :
    • Zone B : vallée du Rhône, littoral de l'Aude et des Pyrénées-Orientales et tout lieu au-dessus de 1 000 m d'altitude.
    • Zone A : le reste de la France.

Pourquoi choisir une menuiserie bois

Choisir le bois pour un bloc porte ou un bloc baie permet d'obtenir une température intérieure tempérée en toute saison, sans recourir à des systèmes de chauffage ou de rafraîchissement énergivores. Du point de vue thermique, les menuiseries bois sont effet :

  • naturellement isolantes,
  • résistantes aux écarts de températures,
  • adaptées à la Nouvelle Réglementation Thermique,
  • conformes aux normes en vigueur et labels (NF, NFB, AEV, Acotherm…),
  • source d'économies d'énergie (jusqu'à 30 % selon l'exposition et la région).

Partenaire-lesfenetresbois

Comment choisir une menuiserie bois ?

Pour être thermiquement performante, la menuiserie bois doit être :

  • étanche aux intempéries grâce aux performances mécaniques (épaisseurs, profils) du dormant et de l'ouvrant,
  • isolante grâce au vitrage/panneau faisant barrière aux échanges thermiques.

La qualité du vitrage (haute-isolation, très bassement émissif, confort hiver Argon…), son épaisseur intérieure et extérieure comme celle de la chambre d'air médiane (double ou triple) déterminent la performance thermique. Ces mesures, exprimées en mm, sont résumées par 3 chiffres (Ex : 4 /12/4).

La synthèse des données d'étanchéité et d'isolation thermique d'une menuiserie est identifiable notamment par :

  • le classement A.E.V.(air, eau, vent) qui renseigne par niveau de performance croissant sur :
    • la perméabilité à l'air (de A*1 à A*4)
    • l'étanchéité à l'eau  (de E*1 à E*7)
    • la résistance au vent (de V*1 à V*4 avec une classe A, B, C par niveau).
  • Le coefficient de transmission thermique Ug, exprimé en W /m 2 °K. Un faible indice indique une bonne isolation thermique.

Pour optimiser l'étanchéité et l'isolation thermique, sans pour autant le rendre hermétique à la nécessaire ventilation, le bloc porte ou le bloc baie peuvent être équipés :

  • d'ouvrants et de dormants (massifs ou lamellés) de haute densité,
  • d'un joint périphérique,
  • d'un vitrage à isolation thermique renforcée (Ug : <1, 5 W /m 2 °K pour une fenêtre),
  • d'un panneau à haute isolation thermique (porte).

A noter : l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME), comme les caisses de retraites peuvent vous aider financièrement grâce à des primes et subventions. Une menuiserie « Haute Isolation » peut également donner droit à des crédits d'impôts. Pensez-y !

Jean Reynaud, Attaché de direction, Menuiseries Grégoire(24)

Quels sont selon vous, les atouts de la menuiserie bois ?

« Je dirais l'esthétique, les performances thermiques et acoustiques, les critères environnementaux et économiques. »

Qu'est-ce qui rend la menuiserie bois performante du point de vue thermique ?

« C'est la combinaison de l'épaisseur de la menuiserie et la qualité du vitrage. Nous fabriquons des menuiseries de 68 mm aux profils élaborés dont le coefficient d'isolation thermique est très faible (Ug =1,8-2,0), donc performant. »

Dans quelle essence fabriquez-vous vos menuiseries bois ?

« A 80 %, en pin maritime qui est un bois de pays dont les qualités permettent de satisfaire les critères de durabilité, de densité et d'homogénéité de teinte. »

Quels seront les efforts de demain ?

« On travaille beaucoup sur les critères de qualité et de performance. Un domaine du marché qu'il ne faut pas négliger cependant sont les délais de fabrication. Nous sommes les petits maillons d'une chaîne de fabrication qu'est celle de la maison et nos outils doivent pouvoir répondre aux délais toujours plus serrés. C'est l'outil de production industriel qui fera la différence demain. »