Réaliser un volet provençal

Sceller et installer le volet

La dernière étape est la pose du volet sur la fenêtre. Pour cela il faut poser les pentures, puis préparer le mur à accueillir les fixations.

Noter cet article :

12345

Pose des pentures

Visuel de pose des pentures

Les pentures maintiennent le volet et permettent son ouverture et sa fermeture.

Michel pose les pentures qui s'enclencheront dans les gonds, permettant ainsi l'ouverture et la fermeture du volet.

Pour faciliter la pose des pentures, Michel utilise un tube de même diamètre que les gonds (ici, 14 mm) pour simuler ceux-ci.

Perçage des scellements

Michel creuse ensuite les trous pour les scellements à l'aide d'une meuleuse et d'un marteau électropneumatique.

Dans chaque trou, il perce le mur en oblique. Cela lui permet d'enfoncer 2 aciers à béton (10 mm chacun) au-dessus et au-dessous du futur gond.

Il soude ensuite les gonds sur ces aciers après avoir mis les volets en place.

Pour consolider la fixation, Michel ajoute un bout de fer à béton entre les deux tiges, puis termine en soudant le gond.

Visuel du mur percé

Le mur est percé avec une meuleuse et un marteau électropneumatique.

Visuel des trois trous accueillants les trois gonds

Les 3 trous accueilleront les 3 gonds.

Visuel du gond soudé sur les aciers

Le gond est soudé sur les aciers.

La touche finale

Visuel du volet terminé

Le volet est posé et prêt à l'emploi !

 

Michel comble les trous avec du ciment prompt, même si les soudures sont suffisamment solides pour soutenir le volet.

Il ne reste plus ensuite qu'à peindre ou teindre le volet de la couleur de son choix.

A noter : Il a fallu environ 2 jours à Michel pour réaliser ce volet provençal.