Appliquer une lasure

En optant pour le bois, c'est un véritable mode de vie que l'on choisit. Mais il n'est pas question pour autant de sacrifier tous ses week-ends à l'entretien de la maison. Aujourd'hui, appliquer une lasure est un véritable jeu d'enfant : en quelques heures, on obtient une belle façade, protégée pour des années.

Noter cet article :

12345

Le choix de la facilité

La lasure permet d'adapter la façade - et donc l'allure générale de la maison - à ses goûts, grâce à une large palette de possibilités (de la plus naturelle à la plus colorée avec des peintures micro-poreuses).

Mais son rôle n'est pas seulement esthétique. La lasure renforce les défenses naturelles du bois, pendant longtemps. Les produits proposés sont de plus en plus performants et certains sont garantis dix ans.

Le truc de l'anti-bricoleur

Il existe maintenant, dans le commerce, des bardages peints en usine avec des peintures micro-poreuses en phase aqueuse. Elles laissent respirer le bois et le protègent pendant 10 ans.

1ère étape : faire place nette

Pour appliquer une lasure, le support doit être propre, sec et débarrassé de toute trace de corps étranger. Il faut donc, avant toute chose, distinguer deux cas :

  • Le bois neuf : il suffit de le dépoussiérer à l'aide d'une grosse brosse. On le débarrasse ainsi de toutes les impuretés qui pourraient gêner l'adhésion de la lasure. On pourra ensuite appliquer un traitement spécial bois extérieur pour prolonger la durée de vie de la lasure.
  • Le bois déjà recouvert par un produit : si le bois a déjà été peint, vernis ou recouvert de lasure, il convient de le décaper avant de le dépoussiérer. Les opérations sont ensuite les mêmes que pour le bois neuf.

Le truc du bricoleur

Pour faciliter l'application de votre lasure, mieux vaut programmer cette opération au printemps ou à l'automne, lorsque les températures sont comprises entre 12 et 25°.

2ème étape : la simplicité au bout du pinceau

Il suffit d'appliquer, à l'aide d'un pinceau à bois, deux couches de lasure en suivant l'orientation du fil du bois.

Sur certains bois durs, il est préférable de diluer la première couche avec 1/10 de solvant pour faciliter l'imprégnation. Autre solution : passer une sous-couche qui garantit une meilleure adhésion. On peut également procéder à un égrenage entre chaque application pour obtenir un fini parfaitement lisse et favoriser l'accrochage des couches successives.

Le truc du bricoleur

Dans certains cas, l'application d'une troisième couche peut être recommandée : si la façade est exposée sud-ouest (plus souvent au soleil), si l'on opte pour des teintes claires (plus fragiles que les teintes sombres), ou si, à la seconde couche, le bois continue d'absorber la lasure (car il faut appliquer jusqu'à rejet).

Appliquer une lasure est donc une opération facile et rapide. Et votre façade est protégée pour des années.