Traitement et entretien

Naturellement argenté ou originalement coloré, traité en usine, pré-peint... les possibilités de traitements et de finitions abondent pour s'adapter aux besoins des bois et aux goûts de tous.

Noter cet article :

12345

Traitements de faveurs

  • Un traitement, contrairement à une finition (esthétique), a pour but de protéger le bois de diverses attaques (champignons ou insectes), à la manière d'un vaccin.
  • Les traitements dépendront de la durabilité de l'essence choisie et des risques encourus.
  • Les bois peuvent être traités en autoclave, modifiés thermiquement, imprégnés d'huiles ou même laissés bruts... du moment qu'ils atteignent la classe de risque désirée (3, en général).

Les couleurs du bois

Naturellement, un bois non protégé réagit sous l'effet du soleil (comme notre peau) et se colore d'une élégante teinte argentée, que l'on peut très bien décider de conserver ainsi. Si l'on souhaite éviter le phénomène de grisaillement, on peut recouvrir le bardage d'une peinture à bois (opaque) ou d'une lasure (translucide) qui le protègera des rayons UV.

Plus une finition est opaque, moins elle laisse passer les rayons du soleil et moins ces derniers altèreront sa couleur.

On trouve désormais une large gamme de couleurs pour teinter un bardage ; on trouve également des lames pré-peintes, qui offrent un gain de temps et de qualité.

Les peintures opaques exigent un entretien moins fréquent que les lasures (certaines peintures sont garanties jusqu'à 15 ou 20 ans). Mais, si elles s'écaillent, un décapage est nécessaire.