Les revêtements extérieurs en bois

Le changement d'aspect

Les parements extérieurs en bois non traités et sans finitions ne nécessitent que peu d’entretien. On constate que beaucoup de façades en bois restent intactes lorsqu’elles on été mises en œuvre selon les règles de l’art.

Noter cet article :

12345

Le revêtement et ses changements d'aspect

Il faut savoir que les surfaces de bois laissées naturelles subissent selon l'exposition aux intempéries et selon les essences un changement de couleur allant du brun clair au gris foncé.

Culturellement en France on reste très attaché à la couleur initiale de l'essence, cela n'est pas le cas dans les autres pays européens voisins.

Cette modification de couleur des bois non traités  se produit suite à l'alternance du soleil (UV) et au délavement par l'eau de pluie. La surface du bois lorsqu'elle est encore humide se couvre de champignons décolorants. Ce phénomène naturel est uniquement superficiel.  A la longue les intempéries délavent surtout les parties molles d'environ 1mm tous les dix ans.  La surface prend l'aspect d'un bois sablé.

A ses débuts le processus de changement d'aspect n'est pas uniforme, on peut remédier à cette contrainte naturelle en anticipant par l'application sur l'ensemble des façades d'un saturateur gris.

Des débords de toiture limiteront le délavage par l'eau de pluie, le bois exposé uniquement au soleil prend alors généralement une teinte brune.