Les protections écologiques du bois

Répondant à nos envies d’habitat sain et naturel, la bioconstruction a le vent en poupe. Le bois en est le champion incontesté, et de nombreuses entreprises se sont penchées sur des méthodes de protection alternatives répondant aux exigences écologiques.

Noter cet article :

12345

Les produits de protection du bois

Les produits de préservation du bois

Ils protègent le bois contre l'attaque de champignons lignivores et de certains insectes xylophages.

Les produits de finition de la surface du bois

Vernis, huiles, cires, laques et lasures. Ils préservent le bois de l'humidité, des intempéries, des U.V., de l'usure mécanique, de la saleté, ou l'embellissent par un effet décoratif. Attention toutefois, leur utilisation seule ne suffit pas à préserver durablement le bois.

Les traitements de préservation

Le respect de certains principes fondamentaux permet d'éviter le recours aux traitements. Notamment, pensez à choisir une essence de bois naturellement résistante aux attaques d'insectes et de champignons, et adaptée à l'usage que vous souhaitez en faire. Attention cependant : si les bois ne sont pas purgés totalement de leur aubier, un traitement est indispensable.

Il faut impérativement traiter :

  • la charpente du toit,
  • les fenêtres, les volets et le bardage des façades fortement exposées aux intempéries,
  • tous les bois de structure et/ou difficilement remplaçables.

La norme européenne EN 335 répartit les bois en diverses classes de risques biologiques selon leur exposition à l'humidité : classe 1 (climat intérieur sec) à classe 5 (bois immergé dans l'eau salée).

A titre d'exemple, la classe 1 ne demande qu'un traitement insecticide.

Les traitements industriels

Traitements de surface (trempage, aspersion)

Ils consistent à traiter la périphérie des pièces de bois afin de les doter d'une barrière protectrice. Dispersables à l'eau, ces produits contiennent des biocides organiques, par ailleurs largement utilisés dans d'autres domaines comme l'agriculture ou la santé.

Autoclave

Le traitement en autoclave consiste à placer le bois dans un caisson hermétique, sous vide, et à l'imprégner de produit sous pression.

Les sels hydrosolubles (CCA, CCB)

Ils sont traditionnellement remplacés par des produits monocomposants (cuivre ou bore) ou par des produits mixtes associant composés métalliques et molécules de synthèse. Aujourd'hui, il existe des produits de traitement sans chrome ni arsenic offrant une protection satisfaisante en classes d'emploi 3 et 4.

THT

Le traitement à haute température (THT) offre une alternative au traitement chimique, notamment pour les bois extérieurs (lames de bardage et de terrasse). Il consiste à porter le bois à une température de l'ordre de 200° à 270°C, ce qui le rend plus résistant aux champignons et lui confère en outre une stabilité dimensionnelle améliorée.

Les traitements curatifs

Si vous constatez qu'un élément de construction en bois subit l'attaque d'un parasite, faites rapidement établir un diagnostic par un spécialiste reconnu. Vous pourrez ainsi mettre en œuvre la solution adaptée.

Les traitements de surface

L'huile naturelle dure (huile de lin)

L'imprégnation du bois par une huile naturelle dure est une méthode facile à mettre en œuvre. Les molécules d'huile pénètrent légèrement dans le bois et en saturent les pores. Le bois est ainsi rendu hydrofuge tout en restant perméable à la vapeur d'eau. En revanche, pour résister aux salissures, ces surfaces doivent faire l'objet d'un traitement supplémentaire à la cire, à renouveler deux fois par an. On utilise des cires balsamiques à base de cire d'abeille et de cire végétale.

Produits industriels en version naturelle

ComposantsIngrédients pour produits industrielsIngrédients pour produits naturels
Liants Résines alkydes, acryliques, polyuréthanes, époxydes Huile de lin, résines naturelles
Pigments (colorants) Métaux lourds : cadmium (interdit en Suède), chromates, etc. Pigments minéraux, oxydes de métaux, teintures végétales
Solvants (colorants) Acétones, toluène, xylène... Eau, essence de térébenthine, terpènes d'agrumes (distillation de peaux d'agrumes pressées à froid)
Agents réticulaires et épaississants Plomb, cobalt, Disponil®... Léchitine de soja, manganèse, calcium, extraits naturels (chrysanthème, bergamote, romarin...)

Pourquoi utiliser des peintures naturelles ?

  • Les matériaux employés ne sont pas toxiques, les peintures naturelles dégagent une odeur agréable et sont faciles à manipuler,
  • A l'inverse des acryliques et glycérophtaliques, elles sont réellement microporeuses et laissent le bois respirer,
  • Leur pouvoir de pénétration, notamment grâce à l'huile de lin, est plus grand,
  • Elles sont biodégradables, leur production consomme peu d'énergie et produit peu de déchets,
  • Leur durée de vie est excellente.

Un nouveau produit 100 % végétal et non toxique

L'Asam (anhydride succinique d'alkénoate de méthyle) est une molécule produite à partir d'huile de colza ou de tournesol.

Actuellement au stade expérimental, elle rendrait le bois hydrofuge et empêcherait ainsi le développement des champignons. D'autre part, elle transformerait la cellulose en ester de cellulose, que les termites et les capricornes ne peuvent pas digérer.

Ecolabel Européen

Il est attribué depuis 1996 à des peintures et des vernis d'intérieur :

Ecolabel

  • Le label garantit une teneur réduite en Substances Organiques Volatiles (SOV) et en Composés Organiques Volatils (COV), l'absence de métaux lourds et de substances classées dangereuses pour la santé ou l'environnement.
  • Par ailleurs, il impose des critères de qualité en termes de pouvoir masquant, de résistance à l'eau et aux frottements et d'adhérence.
  • Enfin, il impose la présence sur l'emballage d'informations précises et de recommandations à destination des utilisateurs.

Marque "NF Environnement"

Norme Française - EnvironnementElle est attribuée depuis 1992 à des peintures extérieures et intérieures qui respectent un cahier des charges strict en matière d'impact environnemental.

La liste des produits ayant obtenu cette marque est disponible sur le site de la Marque NF Environnement.

Marques Qualité du FCBA

fcbaCes certifications sont attribuées par le Centre Technique du Bois et de l'Ameublement (anciennement le CTBA) et concernent :

 

Les produits de traitements des bois (certification CTB P+)

Caractéristiques certifiées :

  • Efficacité des produits
  • Sûreté du produit, de son application et du bois traité en service vis-à-vis de l'environnement et de la santé

Les bois de construction, traités ou non (CTB B+)

Caractéristiques certifiées :

  • Durabilité pour l'usage revendiqué
  • Sûreté pour la santé et l'environnement
Robert Jolé, Constructeur de maisons en bois (France et Belgique)

Quelles peintures utilisez-vous ?

Nous utilisons des peintures naturelles de préférence, pour des raisons environnementales, mais aussi pour leur qualité et leur fort pouvoir couvrant. Une maison saine est une maison qui respire, ces peintures ne sont pas filmogènes. On trouve aujourd'hui tous les équivalents des produits industriels pour les finitions : latex bio, huiles, lasures…