Aménagement : lames ou caillebotis ?

Deux options s'offrent à vous pour aménager votre terrasse en bois : les caillebotis, simples à mettre en oeuvre, et les lames , qui permettent notamment une pose sur pilotis.

Noter cet article :

12345

Le caillebotis, simple et rapide

La solution la plus facile à mettre en œuvre consiste à poser des dalles caillebotis de forme carrée ou hexagonale (50 x 50 cm env.) sur sol stable et plan mais non bétonné.

Assemblées par simple emboîtement sur un géotextile (tissu imputrescible et extrêmement résistant), les dalles se posent de façon uniforme ou selon des motifs combinables à souhait.

Les lames, la terrasse version parquet

L'option d'un parquet de jardin permet, grâce à la souplesse du matériau bois, un aménagement au plus près du terrain sur :

  • sols durs (carrelage, béton ou toute surface dure et plane),
  • sols stables (gravier, terre battue, ou surfaces étanchéifiées),
  • pilotis (terrasse suspendue).

La pose se réalise à l'aide de lames de bois extérieures (2,20 m de long env.) et offre une multitude de possibilités de calepinage (pose en longueur, largeur, en V, en diagonale, en pointe de diamant...).

Les lames sont clouées ou vissées sur un solivage, soigneusement préparé et ancré au terrain. Elles peuvent également être clipées sans vis ni perçage par un système novateur de fixations invisibles. Dans tous les cas, il est important que les lames soient bien ventilées et que leur pose permette le bon écoulement des eaux (de pluie, nettoyage, piscine).

Quel que soit le type de pose retenu, la réalisation d'une terrasse en bois peut être confiée à un professionnel, mais reste cependant à la portée d'un bricoleur méticuleux. En effet, une mise en œuvre soignée garantit un ouvrage durable. Son entretien se fait à l'eau claire.