« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »

Calcul de charges et avis avant rénovation 247 5 J'aime

SGR n'est pas en ligne. Dernière activité:   5/19/2017 11:38:54 AM SGR
 
Activité :
Messages : 5
Inscription : 11/05/2017


Bonjour à tous,

Voici maintenant plusieurs semaines que je parcours les sujets ouverts sur ce forum ainsi que les articles du site. J'ai enfin décidé de m'inscrire pour obtenir, je l'espère, un peu d'aide.

Nous avons entrepris de rénover notre maison familiale en Bourgogne, il s'agit d'une ancienne bâtisse en pierre datant de 1793. Dans la partie qui nous intéresse, la maison est constituée d'un rez-de-chaussée (6,5m x 4,33m) situé au-dessus d'une cave voûtée, et d'un étage dont le plancher est fait d'un assemblage de planches de bois.

Le plancher a été construit comme suit :

1 poutre insérée dans le mur de façade de part et d'autre : longueur visible de 6,5m, hauteur 31 à 35cm (elle n'est pas uniforme), largeur 31cm

Du côté gauche de cette poutre, on trouve 20 solives : la longueur visible de celles-ci est de 2,05m, les hauteurs varient de 11,5cm à 13cm et les largeurs varient quant à elles de 6,5 à 9cm.
Les entraxes que j'ai pu mesurer selon le schéma explicatif du blog varient de 31 à 37,5cm

Du côté droit, on en trouve 21 solives : la longueur visible est de 2,10m, les hauteurs varient de 11 à 13cm, et les largeurs varient de 6 à 9cm
Les entraxes vont de 26cm à 36cm.

(J'ai pris les mesures pour chaque solive 1 par 1, ainsi que chaque entraxe, et peux les communiquer si besoin).

A l'étage, nous avons retiré :
- des cloisons en briquettes et des cloisons en carreaux de plâtre extrudé de 10cm d'épaisseur
- un faux plancher en bois
- un dalage (sur toute la surface de l'étage) d'anciennes tomettes
- entre 3 et 10cm d'épaisseur d'un mélange de chaux et de terre d'arène

A ce stade, on voit les planches du plancher qui constituent également le plafond de la pièce du rez-de-chaussée. Celles-ci ont pris l'eau par endroits, du fait de diverses fuites de salle de bain, de toiture, ayant eu lieu à l'étage.

Le plancher est penché vers le milieu de la pièce, vers la poutre "porteuse".

L'idée étant de pouvoir exploiter à nouveau le premier étage, pourriez-vous m'aider à calculer les charges pouvant être supportées par le plancher existant ?

Est-il possible de rattraper le fait que celui-ci soit penché ? Si oui, comment ?
J'ai lu ici et là qu'il était parfois possible de "lambourder", mais je vous avoue que ce n'est pas clair du tout.
Si non, quelle est la meilleure méthode à suivre ?

J'ai repris les questions trouvées sur le blog pour donner plus de détails :

- Quelle est la destination du plancher ?
Création d'une salle de bain, d'un couloir et d'une chambre à coucher.

- Le plancher supportera-t-il un plafond et de quel type ?
Non

- Quel niveau d'isolation acoustique doit-on prévoir ?
Non prioritaire

- Le plancher supportera-t-il des cloisons et de quel type ?
Oui, les plus légères possibles (en [citation commerciale] ?). Pour délimiter la salle de bain et la chambre.

- Quel type de revêtement de sol est à prévoir ?
Du carrelage dans la salle de bain, du parquet dans le couloir et la chambre

- Quel est le type de plancher souhaité, lames de bois massif ou panneaux dérivés du bois ?
?

- Quels types et formats de panneaux sont à prévoir ? (Détermination des charges, éléments de détermination de l'entraxe de pose des solives ou lambourdes supports).
?

Si vous avez réussi à lire jusqu'à ici... merci d'avance pour votre aide !
A bientôt,
Steph

 
Activité :
Messages : 13602
Inscription : 09/02/2005


Si l'on prend pour hypothèse de calculs un plancher standard, panneaux ou parquet, un cloisonnement classique BA13 sur ossature métallique, une isolation LDV, un plafond type BA13 sur rails et suspentes, des revêtements de sol sur résilient soit des charges uniformément réparties de 120kg/m² en permanentes et 120 en temporaires, le solivage ne pose aucun problème.
Par contre, effectivement, la poutre centrale qui reprend 4 tonnes a fléchée sans doute pas assez sèche compte tenu de sa section.
Vous devez trouver une flèche de l'ordre de 22 à 25mm sans doute.
Vous ne pourrez jamais annuler cette déformation qui, à mon sens le devrait pas s'aggraver.
Vous avez alors le choix de vivre avec ou de redresser.
Redresser consisterait à poser des lambourdes perpendiculairement aux solives en les calant à chaque solive de telle sorte de retrouver une arase de niveau à la fois sur la longueur, mais aussi sur la largeur de lambourde à lambourde.
Autant vous dire la galère ..................
C'est une vieille maison, on ne peut pas faire du neuf avec du vieux, l'ensemble étant correct, je pense qu'il serait plus raisonnable de laisser en l'état.
Pour autant, je vous conseille quand même de vérifier l'état des têtes de poutre et de solives dans les scellements.
On a souvent des surprises à ce niveau.
Pour cela, il suffit de faire un sondage au hasard par exemple sur 10 solives en dégageant un coté de la solive pour constater l'état du bois.
Si les 10 son bons, vous pouvez considérer que l'ensemble est correct, si vous constatez 2 ou 3 têtes abimées, ajoutez 4 ou 6 tests supplémentaires.
Vérifiez également la poutre principale.
Selon le résultat il vous faudra prendre une décision.


SGR n'est pas en ligne. Dernière activité:   5/19/2017 11:38:54 AM SGR
 
Activité :
Messages : 5
Inscription : 11/05/2017


Bonjour,
Merci pour votre réponse !

Concernant la déformation du plancher, et si l'on exclut la pose de lambourdes perpendiculairement aux solives, de quelle façon devrais-je procéder pour rattraper le niveau une fois que j'aurai posé de nouvelles planchettes ou des panneaux ?
(ceci pour la pose à plat des rails pour les cloisons)

J'ai pu voir plusieurs méthodes plus ou moins convaincantes dans les différents projets de rénovation (ravoirages et chapes dites légères, billes d'égalisation et plaques placo rigidur sol...).

Je démarre la vérification de l'état des têtes de poutre et des solives dans les scellements dès demain.

Merci
Steph

 
Activité :
Messages : 13602
Inscription : 09/02/2005


Vous avez raison de préciser "plus ou moins convaincantes" ...........
De plus ce sont des solutions à 50 ou 60 kg/m² et du coup, dans quelques années vous en revenez au même problème.
C'est à vous de voir, mais moi, je laisserai en l'état, quitte à recouper un peu le placo.
SGR n'est pas en ligne. Dernière activité:   5/19/2017 11:38:54 AM SGR
 
Activité :
Messages : 5
Inscription : 11/05/2017


...la suite après inspection des scellements

J'ai dégagé toutes les solives, et il y a en a 6 dont le scellement est à refaire. On utilise bien du ciment pour ce type de scellement dans un mur en pierres ?

Merci d'avance
 
Activité :
Messages : 13602
Inscription : 09/02/2005


Le bois des têtes de solives est sain ?
Mélange Ciment, chaux et sable.
« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »