« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »

précision sur ancrage semelle d'assise / lisse basse 89 2 J'aime

 
Activité :
Messages : 17
Inscription : 01/12/2017


Bonjour ,

J'ai en projet une extension ossature bois en 145x45 sur 3m50 de hauteur avec toit plat. La dimension est de 6m sur 8m20, sur dalle béton avec poutrelle et hourdis polystyrene sur vide sanitaire.
je prévois une semelle d'assise en bois classe 4 sur bande arase avec boudins pour la planéité et dessus je viens poser mes murs composé de montant fixés sur lisse basse et haute.

En me baladant sur le net j'ai vu deux façons de fixer, d'ancrer sur le beton:

- celle sur votre blog qui consiste , dites moi si je me trompe, à fixer la semelle d'assise avec goujons d’ancrage profond de 10 cm dans le béton espacé de 80 cm. Faire un trou dans la semelle (la semelle est épaisse de 45) pour caché le boulon. Puis fixer la lisse basse sur semelle d'assise à l'aide d'équerre de renfort dans les angles et aux ouvertures grâce à des tirefond qui ne vont pas jusqu’au béton + tirefond tout les 80cm.

- autre façon que j'ai vu:
Fixer la semelle d'assise avec des chevilles a frapper pour la positionner, placer le mur dessus et percer la lisse basse + semelle d'assise + béton et ancrer le tout avec goujon d’ancrage.

Je voulais avoir votre avis déjà si j’ai bien compris la façon dont vous parlez et aussi que pensez vous de la 2ème façon?

Merci par avance

Christophe
 
Activité :
Messages : 14677
Inscription : 09/02/2005


La fixation des parois n'est pas chose facile.
Il y a en cela deux impératifs :
1) Il faut que ce soit les montants d'ossature qui soient ancrés
2) Il ne faut pas percer le bois et le béton en une seule opération.

Pourquoi ne faut-il pas percer en une seule opération ? Parce que les poussières de béton ne pourront pas être soufflées correctement hors du trou et la valeur d'arrachement du goujon sera diminuée (tous les fabricants le prescrivent) et de plus ces poussière se répartissent entre béton et bande d'arase et entre bande d'arase et bois et permettent ainsi les remontée capilaires.

Pour répondre à ces deux impératifs,
1) Vous pouvez ancrer la semelle d'assise avec des goujons d'ancrage en pratiquant des chapelles pour noyer la rondelle et l'écrou tous les 1 mètres environ.
Comme son nom l'indique elle sert d'assise aux éléments de murs et participe à leur rectitude.
2) les éléments de murs sont posés sur la semelle d'assise, il peuvent être fixés provisoirement par vis.
Lorsque tout est en place, il est alors possible de poser des équerres spéciales type AH au doit de chaque éléments de mur contreventé, au droit de chaque ouverture et aux angles rentrants et sortants et plus si nécessité exprimée par le calcul.
Bien évidemment l'étage est fixé de la même façon avec des tiges filetées qui relient les deux équerres. Équerre haute du mur RCH et équerre passe du mur d'étage.


 
Activité :
Messages : 17
Inscription : 01/12/2017


Merci de ces éclaircissements.

Les equerre AH à chaque montant on les fixent bien avec tire fond qui se fixe dans la semelle d’ancrage et pas jusqu’au béton?

Merci d’avance
« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »