« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »

Supprimer un poteau de soutien à une poutre 306 5 J'aime

 
Activité :
Messages : 4
Inscription : 19/11/2018


Hello,

Ça fait 4 ans que j'habite ma maison et 4 ans que je me dis qu'il faut que je demande de l'aide ! Ce soir je prends le taureau par les cornes : je crée mon post !

Dans le séjour j'ai supprimé un cloisonnage qui divisait le séjour pour former une entrée, mais reste le poteau qui formait l'angle de cette entrée. Vu que son emplacement est vraiment gênant, j'ai grand espoir de pouvoir le supprimer. Mais la poutre supportera-t-elle son absence ?

La maison est montée en parpaing de béton cellulaire, doublé de pierres (pas partout encore).
Il y a un chainage en périphérie à 2m35 du sol fini de la maison, et des poteaux en béton armé sur lesquels reposent les poutres. On peut voir sur la seconde photo le chainage et le raccord du poteau en béton soutenant la poutre.

Les photos du séjour :



A l'étage deux cloisons séparent le pallier de 2 chambres.

Les plans :


A l'étage, le plancher est constitué comme ceci :

- lambris 9 mm d'épaisseur
- feutre + isolant 2 mm
- parquet (sapin ?) 22 mm

Les cloisons sont en placo et font 66 mm.
Il n'y a pas de meubles très lourds hormis 4 étagères de BD (environ 200) au dos de la cloison de la chambre face à l'escalier.

Si vous avez besoin d'autres renseignements ou photos, n'hésitez pas à me demander.

Merci d'avance pour votre aide.
 
Activité :
Messages : 14731
Inscription : 09/02/2005


1) Merci de réduire un peu vos plans pour qu'ils tiennent dans une page en largeur
2) Section et nature de la poutre ?
3) Position à l'axe du poteau ?
Je ne suis pas très confient concernant votre souhait, sachant que lorsqu'un poutre est sur trois appui, c'est l'appui intermédiaire qui reprend à lui seul 62 % des charges et les appuis d'extrémités chacun 19 %.........................
 
Activité :
Messages : 4
Inscription : 19/11/2018


Merci pour votre réponse.

1) Hop taille des plans réduite.
2) La poutre fait 25 cm de large et 29 cm de hauteur. Elle est en chêne
3) L'axe du poteau est à 231 cm du mur nord.

J'ai oublié de préciser aussi que l'escalier comporte également une poutre de soutien située dans l'angle (au niveau de la montée en bas à droite)


 
Activité :
Messages : 14731
Inscription : 09/02/2005


Comme déjà évoqué, le retrait de ce poteau n'est pas envisageable, désolé.
Hypothèse de calculs : Poutre chêne C30 supposée sec 700 kg/m3 - Portée 6910 - Section 250 x 290 - Bande de chargement 3530 - Charges permanentes 112 kg/m² - Temporaires 120 kg/m² - Classe de service 1 milieu sec.

1) Poutre sur trois appuis dont intermédiaire situé à 2310 d'une extrémité et trémie d'escalier à l'autre extrémité.
Flèche relative L/635 - Réactions aux appuis 280 (coté poteau) 4030 - 1575 Kg

2) Même poutre mais après retrait du poteau :
Flèche relative L/116 - Déformation 4.5 à 6 cm - Taux de flexion 113 % - Réactions aux appuis 2965 - 2920 kg.
 
Activité :
Messages : 4
Inscription : 19/11/2018


Effectivement la déformation est très importante, donc pas possible d'enlever ce poteau tel quel.
Qu'en est-il de la possibilité de renforcer la poutre centrale ?
Entre le solivage et le bas de la poutre il y a 16,5 cm...
 
Activité :
Messages : 14731
Inscription : 09/02/2005


Dans les mêmes condition, il faudrait une section de 400 x 400.
Vouloir renforcer avec une hauteur disponible de 165 mm est illusoire, même en métallique.
165 mm n'est rien par rapport à la portée de 6.91 mètres.
La flèche d'une poutre est inversement proportionnelle au cube de sa hauteur, ainsi si vous divisez la hauteur par deux, vous multipliez la flèche par 8 et divisez la résistance par quatre.
Désolé pour vous, mais votre problème semble insoluble.
 
Activité :
Messages : 4
Inscription : 19/11/2018


Et en décaissant les chevrons de manière à augmenter la section des poutre en fer ?
Par exemple des HEA de 200 ou 220, voire même 240 si on les fait dépasser un peu sous la poutre centrale.



J'ai aussi envisagé la possibilité de placer une autre poutre de soutien dans le prolongement du poteau de la trémie de l'escalier. Cela permettrait de soulager le poids réparti uniquement sur la poutre centrale pour l'instant.

 
Activité :
Messages : 14731
Inscription : 09/02/2005


Je pense qu'il y a des moments où il faut savoir raison garder !!!
290 - 165 = 125 et 125/4 = 31mm - Vous ne pourrez pas diminuer vous solive de plus de 30 à 35mm maximum. Hors 165 + 35 = 160mm maximum soit des HEA de 200 mm maximum.
Vous ne pouvez pas prétendre faire collaborer une poutre en bois et des poutres métalliques, c'est soit l'une soit l'autre.
Avec une portée de 7 mètres, je ne suis pas du tout certain que des HEA de 200 soient suffisants.
Maintenant, libre à vous de confier ce projet à un BE structure compétant, mais il faudra ensuite penser à la mise en oeuvre, il faudra usiner toutes les solives en Chêne sur 30mm, poser les HEA  sur poteaux et donc prévoir es massifs béton à leurs pieds ............ Bref ! Ce n'est pas gagné !!!
Je vous souhaite bonne chance, en ce qui me concerne, je pense avoir déjà passé beaucoup de temps sur votre affaire, le bénévolat a ses limites.
« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »