« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »

Traitement bois pour lombricomposteur 365 - J'aime

 
Activité :
Messages : 1
Inscription : 07/03/2018


Bonjour,

J'espère être au bon endroit pour poser mes questions, d'avance merci à ceux qui me liront.

Je fabrique un lombricomposteur en bois (principe pour ceux qui ne connaissent pas : http://3.bp.blogspot.com/-2_tLh4FbV5w/VbxRL4_-kYI/AAAAAAAABrA/7hmvU5DV-4Y/s640/p1.jpg )
Pour les étapes et la réflexion :
J'ai récupéré des planches de bois de sapin de 21mm d'épaisseur par 140mm de largeur dans une grande surface de brico. Je les ai coupées pour fabriquer deux bacs sans fond de 240*380 (un peu plus petits qu'une feuille A3) sur une hauteur de 140mm donc. Il me reste à leur trouver / fabriquer un fond.
Ensuite, contrairement à son cousin en plastique, le lombricomposteur en bois a habituellement l'avantage d'être respirant, il ne produit donc pas de jus de compost (engrais liquide), mais au cas où je me plante la gestion de ce petit écosystème et que quelque chose coule quand même, j'ai fait un bac plus bas avec fond que je vais tapisser d'une bâche.
Enfin, un couvercle viendra fermer le tout et le garder à l'abri de la lumière.

Mes questions :

Concernant les fonds des deux grands bacs, qui devra permettre aux vers de circuler entre les deux étages du haut et qui sera la partie la plus exposée à l'humidité. Certains recommandent de fines dalles de bois (d'une classe particulièrement résistante à l'humidité), qu'il faudra percer de dizaines de trous, d'autres partent sur un bois pus classique qu'ils percent puis traitent (quel traitement ?). Enfin d'autres préconisent un grillage fin (d'autant plus fin en bas qu'il doit éviter aux vers de tomber dans le bac à jus), j'imagine en inox (mais je ne vois pas où en trouver sans en acheter un rouleau énorme). Quelle solution est la meilleure selon vous ?

Concernant les parois (les bacs sans fond déjà créés), dont une partie mais pas tout va être en contact permanent avec des déchets organiques, du compost et ses habitants, donc une certaine humidité (dont je ne connais pas le %). Un traitement à l'huile de lin est-il nécessaire, le plus approprié et surtout suffisant ?

Si je n'ai pas été assez clair, n'hésitez pas, j'essaierai de reformuler.

Bonne journée.
« Précédent  Retour à la liste des sujets Suivant »