Cuisines : pourquoi le bois ?

Lieu de rencontre familiale, la cuisine est désormais au cœur de la maison. Contemporaine ou rustique, elle doit être à la fois fonctionnelle et conviviale. Deux qualités qu'offre le bois !

Noter cet article :

12345

Du sol au plafond

Synonyme de confort et de qualité de vie, le bois revient en force dans la cuisine et habille désormais murs et plafonds.

« Si le bois demeure le matériau de prédilection du mobilier de cuisine, il réapparaît de plus en plus en parquets et lambris colorés », explique Francis Lhomme, ébéniste. « La tendance est aux lames larges et aux finitions huilées ».

Le stratifié, star des cuisines

Le stratifié est constitué d'aggloméré hydrofuge de haute densité. Résistant, il est facile à entretenir, peu cher et convient aux cuisines modernes. C'est sans doute le plus répandu parmi les plans de travail. Il possède un large choix de finitions.

Rustique ou contemporaine ?

La cuisine rustique fait de nouveaux adeptes. Elle est riche en bois nobles comme le chêne, le merisier ou le noyer.

Meubles, étagères, habillages de hotte, plans de travail… se répondent dans des teintes chaudes avec des reliefs travaillés. « La tendance revient aux beaux meubles en massif, teintés à l'ancienne. Très stylées, les cuisines provençales colorées ont aussi la cote, avec des finitions anciennes : patines, céruses, bois rechampi… »

La tendance revient aux beaux meubles en massif et aux cuisines provençales colorées.

A l'extrême, la cuisine design mélange les matériaux dans un style épuré. Inox, acier et verre côtoient des bois clairs comme le pin, le hêtre ou le frêne ou des bois laqués foncés. Les dérivés du bois (contreplaqué, aggloméré, placage stratifié…) permettent des formes courbes élégantes et des porte-à-faux audacieux.

« Le stratifié convient très bien autour de l'évier ou pour les plans de travail, car il est facile à nettoyer », explique Francis Lhomme. Autrement, un raviveur suffit à entretenir les meubles en bois de la cuisine.

Classement U P E C

Le classement UPEC permet de classer les revêtements de sol selon leur résistance :

  • U = usure à la marche  (de 1 à 4)
  • P = poinçonnement ou usure par impact (ex : talons pointus) (de 1 à 3)
  • E = comportement à l'eau (de 0 à 3)
  • C = tenue aux agents chimiques (de 0 à 3)

Pour un parquet dans une cuisine, il faut au minimum C1.

Les précieux conseils des pros

La cuisine doit refléter le style de vie de la famille. Aménagements malins, anticipation d'équipements futurs, entretien, astuces de rangements, ouvertures coulissantes... Qu'il s'agisse d'une maison neuve ou d'une rénovation, les conseils d'un cuisiniste ou d'un artisan vous éviteront les mauvaises surprises.

Dans la cuisine, le bois est confronté à la graisse, à la chaleur, aux nettoyages fréquents… et quelques précautions s'imposent (vernis résistants et classement chimique UPEC des parquets par exemple).

Le bois et ses nombreux dérivés, les colles et les vernis d'aujourd'hui permettent liberté architecturale, longévité et facilité d'entretien, alors… place au bois dans la cuisine et bon appétit !

Normes et qualité

logo-norme-francaisePrivilégiez les équipements labellisés NF. Ce logo signifie que le produit répond à des caractéristiques (de dimension, de sécurité, de résistance, d'aptitude à l'usage...) fixées par les normes françaises et européennes. Par exemple, pour les meubles de cuisine, la marque NF vérifie :

  • la solidité des étagères, des éléments de cuisine, des dessous d'évier devant supporter une charge de 150 kg/m2 ;
  • la résistance et la fiabilité du dispositif d'accrochage ;
  • le bon fonctionnement à l'usage des portes et des tiroirs chargés ;
  • la résistance et le comportement à la chaleur, au froid et à l'humidité des matériaux ;
  • la qualité et la tenue dans le temps des revêtements et finitions (façades de portes, boiseries) ;
  • la sécurité électrique en cas d'équipement intégré ;
  • l'aptitude au montage pour les meubles livrés prêts à monter...

En savoir plus : http://www.nf-ameublement.com/gp