Habiller un plafond en MDF

Pose du lattage

Les étapes suivantes décrivent la réalisation d'un plafond de salle de bains de dimension moyenne, en lames finition frêne blanc et avec un espacement de languette de 10 mm.

Noter cet article :

12345

Pose de la première latte

La pose du lattage est une opération très délicate car les lames d'habillage vont ensuite s'appuyer sur ces lattes.

Il faut également que leur pose compense les éventuelles irrégularités du plafond.

pose de la première latte

Pose de la première latte.

pose de la première latte

La première latte doit être parfaitement de niveau, car elle sert de référence.

Pose des autres lattes

Pose de la première latte :

La deuxième latte à fixer sera celle du mur opposé. Ainsi, avec la première, elle servira de base pour la mise en place des lattes intermédiaires.

Espace entre chaque latte :

Le nombre de lattes intermédiaires résulte de la division de la largeur de la pièce par un espacement d'environ 40 à 50 cm maximum. Exemple : pour une largeur de pièce de 2,50 m on obtient 2,50 m / 0,50 m = 5. On choisira donc 6 lattes (en comptant celle à l'extrémité).

Choix de la cheville :

Selon la nature du plafond, il faut adapter les chevilles au matériau. Ici il s'agit de poutrelles et hourdis en briques. Les parois sont très minces, on optera pour des chevilles pour matériaux creux.

Visuel de la pose des lattes suivantes

Pose de la première latte, servant de base.

Visuel de la pose des lattes suivantes

Un espace d'environ 40 cm est nécessaire entre chaque latte.

Visuel de la pose des lattes suivantes

Ici, le choix s'est porté sur des chevilles pour matériaux creux.

premier lattage fini

Le premier lattage est terminé. Par endroit, on distingue les cales qui ont servi à compenser l'espacement entre les lattes et le plafond, afin d'obtenir une parfaite horizontalité.