Le bois possède une grande souplesse de mise en œuvre et offre une multitude de possibilités

Les propriétaires d'un appartement de 70 m² à Boulogne-Billancourt (92) trouvaient leur logement trop petit. Ils ont alors décidé d'installer une nouvelle pièce sur leur toit-terrasse de 90 m². Ils ont fait appel à l'architecte Elisabeth Le Bourhis, qui leur a présenté un projet de construction en bois esthétique, léger et rapide à mettre en œuvre.

Noter cet article :

12345

Bois.com Pouvez-vous présenter le projet en quelques mots ?

Elisabeth Le Bourhis Les propriétaires possédaient un appartement de 70 m² et souhaitaient faire construire une véranda sur leurtoit-terrasse de 90 m². Ils trouvaient leur appartement un peu étroit et voulaient installer un salon dans cette nouvelle pièce. La terrasse n'étant accessible que par les parties communes de l'immeuble, ils voulaient également qu'elle soit reliée directement à leur habitation.

Ils m'ont appelée comme architecte conseil et m'ont présenté leur projet. Je leur ai expliqué qu'une véranda installée sur un toit en région parisienne allait plutôt devenir une serre ! De plus, ce type de construction n'offre pas du tout le confort qu'on peut obtenir avec une construction "en dur".

Une extension en béton risquait de provoquer une surcharge sur le toit. Le bois s'est donc imposé de lui-même. Construire en bois est plus rapide et l'extension se révèle plus légère. De plus, nous avons dû enlever des dalles gravillonnées pour la poser, ce qui a encore diminué le poids qui pesait sur le toit.

Le bois n'est pas visible à l'intérieur de la pièce, par choix personnel. Je ne voulais pas que cette extension apparaisse comme une "pièce rapportée". Il me paraissait essentiel qu'il y ait une liaison directe avec l'appartement, et une continuité dans le revêtement. De plus, l'intérieur bois donne l'impression que l'espace est sensiblement réduit.

Finalement,  cette extension de 20 m² a été conçue en forme de "L" avec deux espaces en un. Dans la partie droite du "L",  statique,  se trouve un bureau. Dans l'autre, une chambre. En effet, les propriétaires ont trouvé l'espace si agréable qu'ils ont préféré y installer une chambre plutôt qu'un salon !

Int-PHOTO 5

Vue intérieure de la chambre, avec le lit et le coin bureau.

Bois.com Quel était, selon vous, l'intérêt du bois ?

ELB En plus d'être léger, le bois possède une grande souplesse de mise en œuvre et offre une multitude de possibilités, telles que la réalisation de courbes. Une construction bois se révèle également moins chère, puisqu'elle se fait rapidement. Les entreprises passent donc moins de temps sur le chantier et le coût de la main d'œuvre diminue en conséquence. Toutes taxes comprises et hors honoraires, cette réalisation a coûté 59 800 €.

Je voulais construire quelque chose de sobre et de simple. L'ossature est en sapin du Nord, le bardage et les volets sont en mélèze. L'isolation est en fibres de bois.

Ext-PHOTO 1

La chambre, en forme de L, bénéficie d'un bardage bois naturel.

Bois.com A quelles contraintes avez-vous dû faire face ?

ELB Une issue de secours nous a posé des difficultés : elle se trouvait dans l'espace commun et devait rester dégagée. C'est pour cette raison que l'extension est en forme de L.

Je souhaitais également utiliser du polycarbonate pour les murs, car c'est un isolant efficace qui est beau et léger. Malheureusement, la mairie a refusé que je l'utilise car elle ne connaissait pas ce matériau. J'ai donc opté pour des murs traditionnels en dur.

ELB- Coupe transv projet

Plan en coupe de la chambre en bois construite au-dessus de l'appartement d'origine.

Il a fallu également trouver un moyen de relier l'appartement à cette pièce du toit. Le vestibule de l'appartement a donc été retravaillé. Le but était de faire une entrée directe,  pour que la lumière du toit pénètre dans le couloir.

Bois.com Faut-il un permis de construire ou des autorisations particulières pour réaliser un projet de ce type ?

ELB Si la surface de la construction ne dépasse pas 20 m² et n'entraîne pas de modifications irréversibles, comme c'est le cas ici, une déclaration de travaux suffit. En revanche, si elle excède 20 m² et / ou qu'elle prévoit des modifications, un permis de construire est nécessaire.

Il faut également se renseigner au sujet du Plan Local d'Urbanisme de la ville. Il instaure des règles à respecter concernant les matériaux à utiliser, les couleurs, etc.

Enfin, si la construction est située sur une copropriété,  il faut absolument présenter le projet aux copropriétaires en Assemblée Générale.

Il est également important de faire attention à la zone de construction, et au sol éventuellement.

Int-PHOTO 1

Grâce à un escalier, l'appartement communique avec la chambre en bois, sur la toiture-terrasse.

Bois.com Y a-t-il des précautions à prendre pour que le bois ne se détériore pas ?

ELB Il existe des huiles pour le protéger et des traitements contre les termites, mais ils ne sont pas indispensables. L'intérêt réside dans l'utilisation d'un bois résistant, tel que le mélèze,  présent dans cette réalisation. C'est un bois très doux à la teinte chaude et supportant très bien les attaques.

J'insiste sur le fait qu'il est normal que le bois vieillisse et se grise. C'est dans l'ordre des choses.

Bois.com Utilisez-vous souvent le bois dans vos réalisations ?

ELB Le bois est mon matériau de prédilection : il est esthétique et possède beaucoup de potentiel. Mais il faut toujours l'utiliser de façon pertinente, lorsqu'il est la meilleure réponse au projet.