Le bois, pour une maison modulaire

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
1 Jun 2011 - 
1 2 3 4 5  (16 votes)
 - 4346 vues

Les Vosges, entre Saint-Dié et Gérardmer. Luc SOHM est designer. Avec deux architectes, il a créé en 2010 une entreprise de maisons modulaires en bois. En jouant à fond la carte de la modularité du bois, il propose des maisons modernes, écologiques, économiques, résultat d'un assemblage de modules juxtaposés et superposés.

Luc Sohm : « J'ai eu envie de construire des maisons contemporaines, un petit peu des maisons californiennes, sur ce qu'avait inventé à la sortie de la guerre Pierre Koenig, un architecte. Et c'est ce concept-là que j'ai voulu... sur lequel j'ai réfléchi pendant plusieurs années, et qui a fait qu'on est arrivé à ce qu'on est aujourd'hui ici.

Ce sont des gros cubes, des gros lego, qu'on va fabriquer ici, qui font 8 à 10 mètres de longueur sur 4 mètres de large et 3 mètres de hauteur, qu'on va assembler les uns avec les autres pour fabriquer une maison. Voici... le bois de notre scierie, qui est située à 7 kilomètres d'ici, bois des Vosges, épicéa des Vosges, et ici vous avez donc un mur qui est prêt à être mis sur un plancher, pour constituer un module.

Ici, vous avez le plancher, qui va être isolé, lui, avec du papier recyclé, c'est-à-dire de la ouate de cellulose. Et dans le plancher, une fois qu'il est fermé, il va y avoir toutes les évacuations et toutes les arrivées d'eau qui vont... qui vont être dedans.

Et là-dessus, une fois qu'il est fermé, on va poser les murs, qui sont ici, et après viendra le plafond, avec 30 centimètres de ouate de cellulose aussi dedans, ce qui donne un coefficient thermique excellent. »

Une fois fini, le module peut être assemblé avec d'autres, ou utilisé seul comme un studio d'appoint. A l'intérieur, toutes les finitions et équipements sont possibles, murs ardoise, bois brossé, salle d'eau fonctionnelle, petite cuisine design.

La préparation des modules en usine permet d'aller plus vite et d'assurer un meilleur contrôle qualité. Quand il quitte l'usine pour le chantier d'assemblage, il s'approche du zéro défaut. Xavier Lefèvre a été conquis. Il s'installe tout juste dans sa maison modulaire.

Xavier Lefèvre : « Par rapport au projet que j'avais, en fait, je souhaitais surtout une performance énergétique et je recherchais un côté vraiment design de l'habitat fini.

On arrive finalement à un produit respectueux de l'environnement et la durée du chantier est incitative, puisqu'il faut 6, 7 mois, puisque par rapport à un chantier qui dure 1 an et demi ou 2 ans, forcément en étant plus rapide on fait des économies et en même temps on a un aspect fini très moderne, contraste de matériaux, l'aspect cubique des formes. »

Merci à  Xavier Lefèvre pour sa participation. Réalisation : Pascal Moret et Valérie Rossellini. Enquête : Valérie Rosier. Image et son : Pierre Grillot. Montage : Valérie Mérie. Mixage : Antonin Molino. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Le bois, pour une maison modulaire

En raison de sa légèreté, de sa polyvalence et de la rapidité de sa mise en œuvre, le bois est un matériau particulièrement adapté à la construction de maisons évolutives. Ici, un designer présente son concept de maisons modulaires, inspiré des « Case Study Houses » de Pierre Koenig. Un rêve d'enfant et d'adulte, comme un jeu de Lego, permettant de réaliser des maisons à haute performance énergétique, avec des durées de chantier très courtes et une liberté des formes incomparable.

Fiche technique

  • Reportage : mars 2011
  • Lieux : Saint-Dié (Vosges), Nancy (Meurthe et Moselle) et Oberhaslach (Bas-Rhin)
  • Avec : Xavier Lefèvre, propriétaire