Bois et recyclage

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
3 Apr 2012 - 
1 2 3 4 5  (15 votes)
 - 2414 vues

Nous sommes à Lasse, à côté d'Angers, où la société Dufeu, filiale de Veolia Propreté, exploite une plateforme de 10 hectares pour le recyclage du bois et du compost. GUILLAUME FERRE, directeur de l'entreprise, nous explique le classement des matériaux traités sur le site.

Guillaume Ferré : Sur cette plateforme vous allez accueillir différents types de bois, vous allez accueillir des bois de classe A, des bois de classe B.

Les bois de classe A sont des bois qui n'ont pas subi de traitement particulier et qui vont plutôt être orientés vers du bois de chaufferie ou du bois énergie.

Et après, tous les bois de classe B, qui sont plutôt des bois ayant subi des traitements, vont plutôt être orientés vers le bois panneau pour refaire des panneaux de particules.

Ensuite on reçoit aussi tout ce qui est bois sciure, bois copeaux, à destination de la litière, et une partie un petit peu nouvelle qui est tout ce qui est exploitation forestière où on reçoit de la plaquette forestière, et cette plaquette forestière, on l'intègre soit en paillage, soit en bois énergie.

Les matériaux de recyclage sont fournis par des industriels, par des artisans ou encore par les collectivités locales, grâce au système des déchetteries alimentées à leur tour par des particuliers. Un circuit bien rodé qui permet à cette plateforme unique parsa polyvalence de recycler une grande variété de produits bois en un seul lieu, permettant de réaliser ainsi de grosses économies d'énergie et de transport. Mais voyons en détail les divers produits issus du recyclage, comme par exemple les copeaux de bois.

Guillaume Ferré : Ce produit-là, une fois qu'il est mélangé et bien homogénéisé, on le livre chez des éleveurs de dindes, de poulets, de canards. Une fois qu'il a été entre guillemets souillé par les volailles, on le récupère pour... à la destination de la filière agricole en termes de compost.

Là vous avez une autre application de la filière bois : toutes les parties de l'arbre qui n'ont pas pu être utilisées dans l'industrie du bois, on les utilise, on les récupère, et on les broie sur place. Et là on obtient un produit dit plaquette forestière, et ce produit-là, on va l'utiliser en paillage. On positionne dix à quinze centimètres de produit sur un rond-point, sur des trottoirs, et qui a la particularité de retenir l'humidité, donc on arrose moins souvent, de limiter la repousse des mauvaises herbes, et puis un côté esthétique un petit peu environnemental, développement durable.

Vous avez ici un produit essentiellement composé de palettes qui ont été suffisamment endommagées pour ne pas permettre de repartir dans la filière palette, qui n'a subi aucune modification chimique, aucun traitement, et qui a simplement été assemblé ou coupé. Il est utilisé plutôt à destination du bois énergie pour l'utilisation en réseau de chauffage.

Donc là on est sur un produit bois issu des déchetteries, c'est des produits qu'on a récupérés auprès des collectivités. C'est souvent les usagers qui les ont déposés dans les déchetteries à partir de meubles qui n'avaient plus aucune utilité, ou on ne pouvait pas les réutiliser à travers d'autres associations.

Donc on les récupère sur la plateforme, on les trie, on les met comme ça en andains, et à partir là, après, on fait une opération de transformation pour retourner dans l'industrie du panneau pour refabriquer des nouveaux meubles.

Et ces panneaux sont utilisés également dans la construction, où ils sont de plus en plus répandus aujourd'hui. LOUIS DE REBOUL est président de la branche palettes et bois de Federec, la fédération des entreprises de recyclage.

Louis de Reboul : Nos entreprises sont réparties à peu près sur l'ensemble du territoire français. On peut dire qu'aujourd'hui toutes les tonnes de bois de recyclage, quelles qu'elles soient, même des petits volumes, peuvent trouver des solutions de valorisation.

Les entreprises du recyclage, bien entendu, travaillent aussi avec les concepteurs des objets en bois pour essayer de trouver des possibilités de valorisation sur l'ensemble des produits. Donc c'est toute l'éco-conception des produits qui est mise en œuvre pour qu'on soit toujours en face de produits qu'on sache valoriser quand ils arrivent en fin de vie.

Il y a eu énormément de progrès qui ont été faits sur l'amélioration de la qualité des adjuvants, des colles, des vernis, des peintures, pour que ces produits ne posent pas de problème quand on les traite en fin de vie.

Déjà largement inscrite dans une dynamique écologique, la filière bois se dirige de plus en plus vers une industrie utilisant des produits de traitement compatibles avec le recyclage, ce qui permettra de revaloriser encore plus de bois à l'avenir.

Merci à Guillaume Ferré et Louis de Reboul pour leur participation. Enquête et réalisation : Ioana Sincu. Journaliste, montage et mixage : Dove Belhassen. Image et son : Dove Belhassen et Antony Noyelle. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Bois et recyclage

Matériau écologique par excellence, le bois est en grande partie revalorisé en fin de vie pour permettre de produire des matières premières secondaires. Une fois trié et broyé, il pourra ainsi remplir une nouvelle fonction. Découvrez les diverses possibilités de recyclage en compagnie de Guillaume Ferré, directeur de la société Dufeu, qui fournit un service global de traitement des déchets et sous-produits du bois, et de Louis de Reboul, président de la branche palettes et bois de la fédération des entreprises du recyclage, Federec.

Fiche technique

  • Reportage : mars 2012
  • Lieu : Lasse (Maine-et-Loire)
  • Avec : Guillaume Ferré, directeur de la société Dufeu, filiale de Veolia Propreté, et Louis de Reboul, président de la branche Palettes et Bois de Federec, la fédération des entreprises de recyclage