Le cycle de vie du bois

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
12 Apr 2012 - 
1 2 3 4 5  (13 votes)
 - 1985 vues

Nous sommes à Lasse, petit village de Maine-et-Loire, où nous retrouvons NICOLAS CHENE, responsable filière bois au sein de Veolia Propreté Centre Ouest. Il retrace pour nous le cycle de vie du bois, du berceau au tombeau, selon l'expression consacrée, soit depuis la pousse des arbres en forêt jusqu'au recyclage de leur bois, en passant par leur récolte et les nombreuses utilisations vers lesquelles les mène une filière bien maîtrisée.

Nicolas Chéné : Nous voici au cœur de la forêt où débute le cycle de vie du bois. Nous sommes dans une forêt gérée durablement, c'est-à-dire pour la France une forêt certifiée PEFC.

Les bois qui sont issus de cette forêt sont classés en trois catégories de bois. Il va y avoir ce qu'on appelle le bois d'œuvre, le bois d'industrie ou bois de trituration, ainsi que le bois énergie ou bois de chauffage.

Ces bois ont été sélectionnés au fur et à mesure de la croissance de la forêt, c'est-à-dire qu'on a effectué des éclaircies pour permettre aux arbres d'avenir, ceux qu'on a sélectionnés, de grandir dans les meilleures conditions possibles. Une fois les arbres à maturité, nous devons les exploiter, car la phase suivante de la maturation est la phase de dépérissement. Si nous laissions les arbres sur pied sans les exploiter, nous perdrions tout le travail des générations précédentes qui ont permis d'obtenir ces grumes qui vont parfaitement satisfaire nos industries. Donc les bois sont ramenés en bord de forêt pour pouvoir être chargés dans les camions, pour être ensuite dirigés sur les scieries.

Donc nous voici sur la catégorie la plus noble des arbres que l'on puisse sortir d'une forêt, c'est l'objectif premier du forestier, c'est de produire du bois d'œuvre. Au minimum 80 pourcent de la valeur des arbres se situe dans cette partie que l'on nomme la grume. La grume va servir aux usines de première transformation, à faire des sciages de planches, ou de poutres, ou de chevrons. Ces poutres et planches vont permettre aux usines de seconde transformation de créer les meubles et les charpentes de demain. Tant que ces meubles et ces charpentes sont en vie, tout le carbone qui aura été capté par ces grumes ne sera pas libéré à nouveau dans l'atmosphère.

Donc nous voici devant la deuxième catégorie de qualité, qu'on appelle typiquement les bois d'industrie. Ces bois d'industrie vont être dirigés sur deux filières : la filière papetière et la filière de production de panneaux. Les panneaux seront de type OSB ou de type aggloméré. La partie la moins noble de l'arbre est sa partie supérieure, c'est-à-dire les branches terminales ou houppier. Donc le houppier sera typiquement redirigé sur la filière bois chauffage, puisque la forme des branches ne permet pas d'alimenter des industries de transformation.

La dernière phase du cycle de vie du bois est son recyclage. Les produits connexes des scieries sont revalorisés en bois de chauffage, bois énergie, papier, litières pour les fermes, compost, succédané de tourbe pour le jardinage ou l'entretien des rondpoints... Les utilisations en sont  nombreuses.

Les palettes hors d'usage retrouvent également un nouvel emploi. Enfin, les bois qui contiennent des produits de traitement tels que de la colle, de la peinture ou du vernis, peuvent réintégrer la filière, car les produits utilisés aujourd'hui sont de plus en plus souvent compatibles avec le recyclage. A

insi, ces bois sont transformés à nouveau en panneaux de process, retrouvant une seconde vie dans l'ameublement ou la construction. Une filière écologique pour un matériau d'avenir !

Merci à Nicolas Chéné pour sa participation. Réalisation, journaliste, montage et mixage : Dove Belhassen. Enquête : Ioana Sincu. Image et son : Dove Belhassen et Antony Noyelle. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Le cycle de vie du bois

De sa récolte à son recyclage, le bois est une source renouvelable aménagée de façon durable. On retrouve dans un arbre plusieurs qualités de bois qui déterminent l'usage le plus adapté pour chaque partie. Nicolas Chéné, responsable filière bois pour Veolia Propreté Centre Ouest, en explique les critères de sélection et les utilisations futures. Grâce à une filière responsable et bien gérée, la régénération de la ressource est assurée et constructions et meubles en bois voient le jour pour le plaisir de tous.

Fiche technique

  • Reportage : mars 2012
  • Lieu : Lasse (Maine-et-Loire)
  • Avec : Nicolas Chéné, responsable filière bois pour Veolia Propreté Centre Ouest