Entretenir le bois d'extérieur

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
28 Jan 2013 - 
1 2 3 4 5  (10 votes)
 - 4383 vues

Aux quatre vents et par tout temps, qu'il soit peint, lasuré, huilé, ou laissé tel quel sans traitement de surface, le bois résistera très bien aux saisons. Seul son aspect visuel changera.

Stéphane Jouen est spécialiste dans le traitement du bois pour extérieur.

Stéphane Jouen

- Voici un exemple de clôture qui a été laissée sans aucun entretien, aucune finition couleur, heu, ce produit à cinq ans, il a pris une teinte homogène au fil des mois, pour arriver à ce résultat final qui est un gris naturel. Heu, le bois est un bois traité haute température donc il nécessite pas d’entretien particulier si le choix du client est de, d’atteindre cette teinte grise.

Une teinte naturellement grise, se mariant parfaitement à son environnement.

Stéphane Jouen

- Ces couleurs gris naturel sont tendance, la tendance est si forte qu’aujourd’hui nous proposons sur des produits neufs, heu une finition à l'huile avec des pigments minéraux qui permettent d’imiter, de s’approcher au plus près de cette finition couleur euh… gris naturel. Ainsi le client a d’emblée un produit qui sera de cette teinte.


La teinte s’estompera avec le temps, laissant apparaître progressivement le gris naturel du bois...ainsi, dès les premiers jours, le bois revêt une apparence ancienne, gage de qualité. En clôture ou en bardage, le bois nécessite finalement très peu d'entretien et le grisaillement naturel peut facilement et à tout moment être gommé.

Stéphane Jouen

- Nous avons ici un bardage qui tout comme la clôture, n’a reçu aucune finition couleur dès le départ, euh il a été grisé naturellement, il est un peu plus vieux que la clôture, il a désormais atteint sa teinte finale qu’il aura pendant des années. Il existe sur le marché des produits pour dégriser le bois, des dégriseurs, qui vont ramener le bois à une teinte proche de sa teinte initiale, sa teinte de bois neuf, ensuite on peut de nouveau appliquer une finition couleur soit une peinture, soit une huile naturelle.

En conclusion

Stéphane Jouen

- Le bois à l’extérieur, que ce soit bardage ou clôture ou mobilier extérieur, peut soit être laissé naturel au grisaillement soit recevoir une finition couleur dès le départ.

Allons voir du côté des finitions couleurs

Stéphane Jouen

- Nous avons là l’exemple d’un bardage sur une maison ossature bois, d’un bardage qui est fini avec une huile végétale et des pigments minéraux sans COV, produit très écologique.

Ecologique et avec un entretien minimale... une couche de finition tous les 5 ans pour les faces exposées et jusqu’à 10 pour les autres...

Stéphane Jouen

- Le fait de se trouver dans le support et non pas en surface comme les peintures et lasures traditionnelles, donne un avantage certain au niveau de l’entretien puisqu’on a pas besoin de venir poncer le bardage jusque dans les moindres recoins, aucun ponçage est nécessaire, il suffit de réappliquer une couche d’huile qui va re-nourrir le support là où il en a besoin, et ainsi on repart sur un cycle d’entretien traditionnel.

Grâce a une gamme de couleurs très large, le mariage des finissions apporte une touche personnalisée rendant ainsi chaque maison unique. Le bardage bien-sur doit être de classe 3.

Stéphane Jouen

- Le bardage aurait très bien pu rester sans aucune finition et là il aurait pris doucement la teinte gris naturel. Si le bardage peut être mis en œuvre sur des maisons en ossature bois, il peut très bien être posé sur des maisons traditionnelles comme ici à l'occasion d'une rénovation avec isolation thermique par l’extérieur, une finition à l'huile d'une teinte rouge donnera un aspect moderne à cette maison classique... un entretien simple tous les 10 ans ici suffira pour redonner à cette teinte une nouvelle jeunesse. 

Dernière exemple de finissions avec la peinture.

Stéphane Jouen

- Sur cette maison en ossature bois en cours de construction, nous avons utilisé une finition type peinture qui est beaucoup plus couvrante et masque la plupart des singularités du bois. La peinture forme un film sur le bois. Au moment de l’entretien, un égrenage, voire un ponçage sera nécessaire afin de garantir une bonne accroche de la nouvelle couche de peinture.


Dans tous les cas, le bois de classe 3 traité haute température ne demandera aucun entretien, seule la finition ; peinture, lasure ou à l'huile nécessitera avec le temps d’être rafraîchie.

Merci à Stéphane Jouen de la société Thermo Color Bois. Réalisation : Dove Belhassen. Enquête : Hélène Rochereuil. Image et son : Antony Noyelle et Pierre Grillot. Opérateur grue et travelling :  Dove Belhassen. Montage : Dove Belhassen. Mixage : Antony Noyelle. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Entretenir le bois d'extérieur

Tous les bardages ne sont pas égaux face au vieillissement naturel du bois par l’action de la pluie, du soleil et des rayons de lune (grisaillement, bleuissement, etc.) Sous l’action conjuguée des UV, de la pluie et des agents polluants atmosphériques, les bois prendront une patine grise, qui n’est pas une altération. En outre, le grisaillement des bois n’est pas un processus irréversible. Le matériau peut retrouver sa teinte originelle par l’utilisation d’un dégriseur. Stéphane Jouen montre différents exemples de clôtures traitées et non traitées en fonction du rendu souhaité.

Fiche technique

  • Reportage : Novembre 2012
  • Lieu : Saint-Nicolas du Tertre (Morbhian)
  • Avec : Stéphane Jouen de la société Thermo Color Bois