Le panneau de fibres

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
15 Dec 2011 - 
1 2 3 4 5  (26 votes)
 - 7596 vues

Nous sommes à Bazeilles, dans les Ardennes, où la société Unilin fabrique des panneaux de fibres de bois.

Ceux-ci sont destinés à des clients industriels qui peuvent ensuite les laquer, les imprimer, les revêtir, les stratifier ou les mélaminer. A terme, les panneaux transformés servent à l'aménagement intérieur, l'industrie du meuble ou l'agencement.

Pour fabriquer ces panneaux, l'usine reçoit chaque année 850 mille tonnes de bois. Il ne s'agit pas de troncs mais uniquement de branches et de parties destinées à être fragmentées pour la fabrication de produits dérivés : du bois dit de trituration.

DAMIEN RENAUD est directeur de production chez Unilin. Il nous présente le processus de fabrication du panneau de fibres.

Damien Renaud : Donc là, nous arrivons au parc à bois où on reçoit les différentes essences de bois, donc qui sont stockées dans... dans des piles différentes pour être ensuite repris et transporté vers notre hachoir.

Chargé par une pince dans le stock, le bois passe ensuite dans un tambour pour être écorcé. Une fois cette opération terminée, il est broyé en plaquettes dans le hachoir, lesquelles sont ensuite stockées dans les silos.

Damien Renaud : Donc nous arrivons ici dans l'atelier des défibreuses. On a en bas le tamisage des plaquettes, le lavage, le silo de mélange. On va séparer les très grosses plaquettes qui vont repasser dans un broyeur, également les toutes fines qui vont être transportées vers l'extérieur et les bonnes plaquettes qui vont être envoyées vers le défibrage.

Ensuite nous allons précuire et cuire les plaquettes, nous allons les défibrer, à la sortie des défibreuses on va encoller la fibre, c'est-à-dire que la fibre arrive par le gros tuyau gris, là, et en passant devant les injecteurs, emmène la colle qui est injectée. La fibre va être envoyée vers le séchoir où on va mélanger la fibre avec l'air chaud qui vient de la chaufferie pour obtenir le... l'humidité de la fibre désirée pour la fabrication de nos panneaux.

Puis au niveau des presses, on forme ce qu'on appelle un matelas, un matelas de fibres, qui va passer dans une prépresse pour enlever le plus d'air possible, et le matelas va ensuite rentrer dans la presse où la température, la pression et la vitesse sont trois paramètres importants pour la fabrication du panneau.

Donc ça, c'est le... le produit fini, donc une épaisseur de 9 millimètres qui ne reste plus qu'à être refroidi et scié.

Toutes les trois heures, des échantillons font l'objet de nombreuses vérifications de résistance et mesures de caractéristiques mécaniques. In fine, les panneaux présentent de nombreux avantages, comme nous l'explique ALESSANDRO PALERMO, le directeur général de l'usine.

Alessandro Palermo : Alors tout d'abord ils nous permettent d'utiliser des bois de trituration qu'on va transformer en panneaux de fibres, et ça va nous permettre d'avoir des panneaux larges, de différentes épaisseurs, meilleur marché que de faire ça avec du bois... du bois brut.

Parallèlement, l'usinage en est simplifié, la stabilité du panneau est bien supérieure à du bois massif et ensuite on a des caractéristiques mécaniques et des densités qui sont très intéressantes et qui permettent aux industriels d'avoir un produit constant et qu'ils vont pouvoir travailler dans de meilleures conditions. Ils sont peu déformables ou très faiblement déformables, ils ne fissurent pas, on peut le transformer en panneaux qui vont résister à l'eau, des panneaux qui vont résister au feu ou des panneaux standard qui vont être pour des utilisations classiques, donc ça offre vraiment une variété d'utilisations très importante.

Merci à Damien Renaud et Alessandro Palermo pour leur participation.Réalisation, enquête, journaliste, montage et mixage : Antonin MolinoImage et son : Eden Lagaly-FaynotProducteur : Fabrice PapillonProduction exécutive : Scientifilms

Le panneau de fibres

Matériau composite à base de bois, le panneau de fibres s'est fait une place de choix auprès des entreprises du bâtiment, mais aussi dans l'ameublement et l'agencement d'intérieur. Et pour cause : il combine d’extraordinaires qualités mécaniques et un coût très compétitif. Rendez-vous aujourd’hui avec Damien Renaud, directeur de production, et Alessandro Palermo, directeur général, qui ouvrent les portes de leur usine de panneau de fibres. Une occasion de mieux comprendre les formidables propriétés de ce matériau !

Fiche technique

  • Reportage : novembre 2011
  • Lieu : Bazeilles (Ardennes)
  • Avec : Damien Renaud, directeur de production, et Alessandro Palermo, directeur général de l'usine Unilin