Peindre, vernir, céruser ou lasurer : quelle finition pour le bois ?

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
26 Mar 2012 - 
1 2 3 4 5  (18 votes)
 - 2986 vues

Nous sommes aujourd'hui à Chavelot, dans les Vosges, à quelques kilomètres d'Epinal, la capitale française du bois, chez la société Fibex, spécialisée dans la finition des produits en bois utilisés dans la construction. Portes, fenêtres, escaliers et charpentes, mais aussi bardages ou tasseaux, sont traités quotidiennement par l'entreprise, afin de conférer au bois une protection optimale, en intérieur comme en extérieur. Les ateliers sont capables de traiter des panneaux décoratifs de plus de 5 mètres de long aux plus petits éléments de menuiserie.HERVE VAN OOST a créé sa société il y a maintenant cinq ans. Celle-ci propose à ses clients une finition de qualité et adaptée en fonction de l'utilisation future des pièces en question.

Hervé Van Oost : Nous proposons à nos clients quatre grands types de traitement : la peinture, la lasure, le vernis et des traitements de type céruse. Concernant la peinture, donc c'est un traitement qui est destiné pour le bois qui va être exposé en extérieur, on couvre complètement la surface du bois, par contre on est micro-poreux, donc on laisse le bois respirer. Ce sont exclusivement des peintures à base d'eau, parce que ce sont elles qui donnent les meilleures qualités de durabilité dans le temps.

Ensuite nous avons le traitement de lasure. Donc la lasure est un traitement qui est aussi destiné majoritairement pour les bois exposés en extérieur. La particularité de la lasure, c'est qu'elle laisse apparaître le fil du bois, donc on est sur des systèmes qui sont colorés mais qui restent transparents, et on voit encore le bois.

Ensuite nous avons les traitements de vernis. Donc un vernis est exclusivement destiné à des produits qui vont se retrouver en intérieur, donc un vernis a pour vocation de protéger le bois des agressions mécaniques et physiques, donc les rayures et les taches. On ne l'utilise qu'en intérieur, on ne peut pas utiliser un vernis en extérieur, et on peut par l'utilisation de teintes et de différents types de vernis, avoir des propriétés de couleurs complètement différentes et avoir des effets de décoration très, très variés.

La différence entre un vernis et une lasure : un vernis est beaucoup plus dur, donc très cassant, et on ne peut pas utiliser un vernis en extérieur parce que le bois va travailler, donc va gonfler un peu, et le vernis va claquer. Le vernis s'utilise en intérieur, la lasure peut s'utiliser indifféremment en intérieur et en extérieur. Par contre, la lasure est beaucoup moins résistante aux agressions mécaniques, notamment la rayure, qu'un vernis.

Ensuite nous avons les effets cérusés. Une céruse consiste à donner une teinte de fond au matériau bois, à poncer légèrement cette teinte et ré-appliquer un vernis dessus, ce qui permet de laisser apparaître à la fois des zones blanches et des zones brutes du bois. Donc c'est une technique qui est essentiellement décorative, et qu'on utilise uniquement en intérieur.

Aujourd'hui, on est capable d'appliquer l'intégralité de ces traitements sur tous les bois. Sur certaines essences, néanmoins, il faut prendre quelques précautions. Des essences comme le chêne, qui sont des essences tanniques, nécessitent l'application préalable d'un isolant, pour ne pas faire ressortir les tanins. Donc on a quelques essences sur lesquelles on va prendre quelques précautions, mais l'ensemble de ces traitements sont réalisables en grande majorité sur toutes les essences de bois.

Ces dernières années, les produits à l'eau sont devenus majoritaires sur le marché, donc il y a eu beaucoup, beaucoup d'évolution de ces produits, qui outre le fait d'être respectueux de l'environnement, sont devenus plus performants que les anciennes générations de produits en phase solvant. Les avantages des produits à l'eau sont multiples, d'une part sont beaucoup plus respectueux de l'environnement que les produits solvants, par ailleurs on a des émanations résiduelles de solvants qui sont quasi nulles une fois que le produit est en service, et au niveau de l'application, ça nous permet de rincer le matériel d'application avec de l'eau et non avec du solvant, donc on est gagnant sur toutes les phases de l'utilisation de ces produits.

Merci à Hervé Van Oost pour sa participation. Enquête : Ioana Sincu. Journaliste : Raphaël Mennesson. Réalisation, montage et mixage : Dove Belhassen. Image et son : Dove Belhassen et Antony Noyelle. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms

Peindre, vernir, céruser ou lasurer : quelle finition pour le bois ?

Le bois est un matériau noble qui peut être utilisé brut. Mais une finition est parfois souhaitée, pour le protéger, tout simplement, ou pour en rehausser le veinage, ou encore pour préserver sa teinte. Les techniques sont nombreuses et dépendent de l'usage ultime et de l'aspect désiré. Que ce soit en intérieur ou en extérieur, il existe toujours une solution adaptée. Hervé Van Oost, dirigeant de l'entreprise Fibex spécialisée dans la finition du bois, nous explique ces différentes techniques, leurs avantages et l'aspect final des bois ainsi traités.

Fiche technique

  • Avec : Hervé Van Oost, dirigeant de la société Fibex.
  • Reportage : février 2012
  • Lieu : Chavelot (Vosges)