Un ouvrage monumental récompensé en 2015 par le prix du meilleur pavillon, section architecture, décerné par le Bureau International des Expositions.

Le Pavillon France en quelques chiffres 

  • 12 m de haut
  • 55 m de long
  • 35 m de large
  • 3600 m²
  • 1 500 m3 de bois
  • 750 pièces courbes
  • 1 139 pièces droites
  • 15 000 h de travail
Pavillon France

Les inspirations, clés de voûte du projet

Le Pavillon France de l'Exposition Universelle de Milan a été conçu par les architectes de l'agence XTU. À travers cet édifice, ils souhaitaient illustrer la vision de la France quant au thème général de l'exposition : « Nourrir la planète, Energie pour la vie ». Ils ont conçu une « voûte d'abondance » inspirée par :

  • Les halles de Baltard : haut lieu du maraichage au XIX ème siècle. Le Pavillon a été conçu comme un marché couvert où l'immense toit dissimule les étals des producteurs.
  • Les territoires français : les courbes que dessinent la charpente évoquent les collines des campagnes françaises. Leurs formes irrégulières sont là pour nous rappeler la variété des paysages. Chaque alvéole au plafond renferme des produits issus de l'agriculture française. Ce paysage inversé rappelle aux visiteurs la fertilité de notre territoire et la richesse de nos terroirs.

La charpente, savoir-faire et High-tech mis à l'honneur

Le bâtiment est conçu sur une immense charpente sur laquelle s'imbriquent deux structures. La structure primaire, l'enveloppe extérieure en mélèze, se compose de poutres treillis, espacées de 4,50 m. La structure secondaire, en épicéa, dessine les volumes intérieurs. Cette structure s'intercale tous les 1,50 m, pour contreventer l'édifice.

Innovations : repousser les limites

La structure tout en courbes illustre parfaitement le potentiel créatif du bois. Avec ses formes aussi surprenantes qu'imposantes, cette surprenante charpente démontre que les matériaux de construction bois n'ont plus de limites. Le lamellé épouse toutes les formes, atteint tous les sommets. Ce travail n'aurait été possible sans l'aide des nouvelles technologies. Un robot à commande numérique, relié à un logiciel de conception en 3D, a réalisé toutes les découpes des pièces en bois lamellé. L'édifice construit, les assemblages sont invisibles. Le constructeur a employé pour cela un système de fixation qu'il a lui-même breveté (Resix). Cette innovation, en plus d'accroître les performances techniques, rend l'édifice entièrement démontable et donc réutilisable.

Un emblème de la filière bois française

La sylviculture représente 25 % de l'agriculture française. Avec cette impressionnante structure, c'est toute la filière française qui est mise à l'honneur. Les 1500 m³ de bois nécessaires à sa réalisation proviennent intégralement des forêts jurassiennes et ont été sciés et usinés dans le Doubs.

Une construction en bois responsable

Depuis les forêts franc-comtoises d'où sont issus les mélèzes et les épicéas qui composent la structure du bâtiment, en passant par les scieries partenaires et l'entreprise de construction bois, chaque maillon de cette chaîne de la construction bois est certifié PEFC. « Le pavillon illustre notre savoir-faire en matière de construction en bois tout en valorisant la gestion durable des forêts françaises », explique Christian Balanche, Directeur de l’entreprise de construction qui a réalisé le Pavillon France. Pour trouver des artisans talentueux, capable de bâtir des charpentes aussi exceptionnelles, rapprochez-vous des réseaux de professionnels du bâtiment et du bois qualifés :

Pour découvrir l'infini potentiel du bois lamellé et d'autres charpentes d'exception qui inspirerons vos projets de construction bois, consultez le handbook Glulam.

Plus d'articles

charger plus