Tout savoir sur le parquet

De la chaleur, de la douceur, une esthétique intemporelle, un investissement durable et peu d’entretien, voilà ce qu’un parquet apporte à votre intérieur en lui donnant du cachet.

Visuel d'un parquet aux lames fines

Que dit la norme NF ?

D'un point de vue réglementaire, la norme NF EN 13-756 réserve le terme parquet à tout revêtement de sol en bois ou à base de bois dont la couche d'usure, aussi appelée parement, présente une épaisseur d’au moins 2,5 mm d'épaisseur garantissant la possibilité de rénovations et donc la pérennité.

Il existe deux familles de parquets :

  • Le parquet contrecollé rencontre un franc succès pour sa facilité de pose sur différents supports et le charme naturel du bois. Ils sont le plus souvent posés en pose flottante ou collée.
  • Le parquet en bois massif : d'une épaisseur de 12 à 23 mm, ses lames sont très appréciées pour leur robustesse et leur esthétique naturelle. Leur pose peut être collée ou clouée.

Petit lexique du parquet

La réalisation d’un projet parquet demande d’en comprendre le langage. Ce lexique est présent pour vous aider à assimiler les termes couramment employés.

  • Solive : pièce de structure constitutive des planchers.
  • Lambourde : Pièce de bois qui est fixée perpendiculairement aux solives afin de poser un parquet en pose clouée.
  • Hygrométrie : proportion en vapeur d'eau contenue dans l'air. L'hygrométrie permettra donc d'analyser l'humidité relative de l'air.
  • Isolation phonique/acoustique : consiste à réduire la propagation du bruit dans le but d'améliorer le confort de vie au sein des logements. Elle permet notamment de diminuer les bruits d'impact.

Plus d'articles

charger plus