Quelle essence pour la terrasse ?

Quel que soit le style recherché, les options sont nombreuses parmi les essences. Ces dernières (en extérieur + contact avec le sol, avec humidification) doivent être choisies parmi les essence de classe 4 minimum : donc capables de supporter un taux d’humidité supérieur à 20 %.

Certaines essences à durabilité naturelle comme le châtaigner, le robinier, le chêne ou le teck se conforment naturellement à cette utilisation extérieure, d'autres peuvent avoir une « durabilité conférée » grâce à des traitements de préservation (traitement autoclave, traitement haute température, oléothermie…) qui leur permettront d’atteindre la classe nécessaire pour répondre à cette exigence.

Suivez le guide

  • Résineux Pin maritime, pin sylvestre... Économique
  • Peu d'entretien Traitement impératif
  • Feuillus Robinier ou faux acacia, chêne, châtaigner... Bois locaux
  • Durabilité naturelle Eventuelles remontées tanniques
  • Exotiques Ipé, teck, doussié, iroko... Teintes chaudes
  • Durabilité naturelle Coûteux car importés

Plus d'articles

charger plus