Textile : les nouvelles fibres qui envoient du bois

Dans l’univers de la mode, de l’habillement technique et de l’ameublement, dans une optique de production durable et de consommation responsable, le bois est en passe de devenir la principale constituante des nouvelles fibres textiles. Parce qu’il est naturellement plus écologique que le synthétique. Mais aussi parce qu’il est technologiquement innovant, compétitif et polyvalent.

Le Lyocell

Commercialisé entre autres sous les marques Tencel®, Lenzing Lyocell®, Newcell® ou Alceru®, il s’agit d’une fibre végétale artificielle conçue à partir de pulpe de bois (bambou, eucalyptus, feuillus), concassée puis dissoute dans un solvant non toxique (il en résulte alors une matière texturée comme du miel) avant d’être durcie. Loin de se contenter d’être plus résistant que le coton et les autres fibres tissées main, il s’affiche biodégradable, infroissable, imperméable, excellent absorbeur d’humidité et d’une douceur soyeuse. Température limite de lavage : 40°C. Combiné à de la poudre d’algues, il compose une fibre légère et thermorégulatrice appelée SeaCell® notamment utilisée dans la confection d’écharpes de portage pour nouveaux-nés.

Lyocell

Le Modal

Obtenu grâce au filage de fibres de cellulose de hêtre, il façonne un textile souple et doux, n’accrochant pas le calcaire et ayant le mérite d’être 50% plus absorbant de l’humidité (hygroscopique) que le coton. Hormis au rayon lingerie, il supporte sans rétrécir un lavage à 60°C, si bien qu’on en fabrique des parures de lit (oreillers, draps et draps-housses) et de bain (serviettes et peignoirs). Variations sur le même thème : Le ProModal®, issu d’une combinaison entre le Lenzing Modal® et le Tencel®. Le WoodTech, association de Modal et de Tencel® (ce dernier étant commercialisé par la marque de vêtements de montagne et de sports outdoor Natural Peak).

Le modal

Le Lenpur

Parfois appelée « cachemire blanc », cette fibre aussi douce pour la peau qu’avec la planète est fabriquée à partir de la valorisation des déchets de l’élagage des branches de pin blanc canadien et chinois. Thermorégulatrice, respirante, brillante, antibactérienne, hydrophile et anti-odeur, elle convient comme un gant aux rayons lingerie (à retrouver chez les marques Do You Green et G=9.8) et literie (matelas, surmatelas et couettes).

Le Lenpur

Fibre à suivre

Issue du recyclage des résidus d’écorce des cyprès « hinoki », la fibre de ces conifères d’Asie du Sud-Est a tout à gagner de son bois clair au parfum citronné et aux vertus imputrescible et antiseptique.

Plus d'articles

charger plus