Aires de repos, gare de péage, passerelle : panorama de réalisation

Voici des infrastructures qui passent souvent inaperçues et qui pourtant façonnent le paysage : aires de repos, gares de péage, passerelles…

La gare TGV de Lorient

La gare TGV de Lorient fait peau neuve. Afin d’organiser le doublement des flux de voyageurs et dans une perspective d’ouverture sur la ville, le pôle d’échanges multimodaux a été totalement repensé. Le bâtiment voyageur, avec sa structure exceptionnelle en bois lamellé et son plafond concave en lattis bois évoque l’histoire navale de la ville et s’intègre harmonieusement avec des matériaux plus contemporains comme le verre et le béton fibré.

Date de livraison : 2017
Maître d’œuvre : AREP
Source : www.glulam.org

Photo de la passerelle en bois de la Gare de Lorient
Photo de la structure bois et verre de la Gare de Lorient
Photo de la salle d'attente en bois de la Gare de Lorient
Photo présentant une vue globale de la Gare de Lorient

La passerelle de Chjarasgiolu en Haute-Corse

Cette passerelle permet le franchissement de la Restonica, au cœur du Parc Naturel Régional de Corse. L’antérieure fut détruite en 2011 par une crue record du torrent. Le choix d’une passerelle à voûte plutôt qu’une passerelle droite a clairement été motivé par l’observation de l’augmentation des crues. Ce choix architectural a d’ailleurs permis la destruction de l’ancien pilier central, permettant ainsi une augmentation de la transparence de l’ouvrage et évitant ainsi les risques de submersion. La passerelle se compose de 3 fermes latines en bois massif jointives en un nœud central. Le châtaignier est utilisé pour le platelage et les garde-corps. La structure est en pin laricio.

Date de livraison : 2015
Maître d’œuvre : Office National des Forêts-Résidence « La Pietrina »

Photo de la passerelle de Chjarasgiolu en Haute-Corse, vue globale.
Photo de La passerelle de Chjarasgiolu en Haute-Corse, vue de dessous.
La passerelle de Chjarasgiolu en Haute-Corse, vue de dessus.

La passerelle multimodale de Villetaneuse

Très attendue par les habitants du quartier, la création de cette passerelle est liée à celle du pôle d’échanges de Villetaneuse Université. Cette passerelle de 156 mètres de long a une double fonction : permettre l’accès à la gare et renforcer le lien entre les quartiers. Pour que son utilisation soit naturelle, elle a été conçue comme née de la déformation du sol, tant sur sa longueur pour enjamber les voies, que sur sa largeur pour venir protéger les piétons des caténaires sur les côtés et de la pluie au-dessus d’eux. Elle prend ainsi une forme végétale, telle une feuille qui s’enroule et se déroule le long de la traversée.

Date de livraison : 2012
Maître d’œuvre : DVVD Architectes Ingénieurs Designers

Photo de la passerelle multimodale de Villetaneuse, vue de jour.
Photo de la passerelle multimodale de Villetaneuse, vue de nuit.
Photo de la passerelle multimodale de Villetaneuse, vue de l'extérieur.
Photo de la passerelle multimodale de Villetaneuse, vue de la route.

La jetée du Mont-Saint-Michel

Les objectifs du projet sont l’intégration dans le site, la transparence maximale pour la vue et l’accélération du désensablement pour restaurer l’insularité du Mont. Le projet s’est donné comme impératif de ne pas perturber le génie du lieu et à l’absence de repères et d’échelle. Le regard du visiteur continue à se perdre ; sa promenade est le lieu de sensations d’immersion dans une immensité. Parfaitement horizontale, la ligne du tablier se fond dans l’horizon. Minimale dans son expression, la jetée est ambitieuse dans sa conception et ses performances.

Date de livraison : 2014
Maître d’œuvre : Dietmar Feichtinger Architectes

Photo de la jetée du Mont-Saint-Michel
Photo de la jetée du Mont-Saint-Michel au soleil couchant.
Photo de la jetée du Mont-Saint-Michel en construction.
Photo de la jetée du Mont-Saint-Michel à marée haute.

Gare de péage de l’autoroute A1

Les gares de péage de l’A1 ont été rénovées dans l’Oise et dans le Pas de Calais. Cette rénovation a permis d’apporter, entre autres, plus de luminosité. La structure des portiques fait la part belle au bois : les trièdres 3D en bois lamellé-collé (douglas français purgé d’aubier) sont repris sur une charpente métallique. Les assemblages ont été conçus avec le BET structure bois pour être drainants et invisibles, grâce à une mise en œuvre par vis et broches. Cette couverture des gares de péage de l’A1 permet d’avoir une grande visibilité pour les automobilistes. Cette structure bois est la plus visitée de France grâce au trafic de l’autoroute A1 !

Date de livraison : 2013
Maître d’œuvre : FARGEOT LAMELLE COLLE

Photo de la Gare de péage de l’autoroute A1.
Photo de la Gare de péage de l’autoroute A1, vue du dessous.
Photo de la Gare de péage de l’autoroute A1, vue en construction.

Plus d'articles

charger plus