Réhabilitation : les solutions techniques

D’un chantier à l’autre, les objectifs d’un projet de réhabilitation diffèrent. Ils sont définis par le nouveau rôle qu’endossera le bâtiment, mais également par la qualité des matériaux de construction en place et la résistance des éléments structurels existants. Ces caractéristiques influencent également le choix des solutions techniques à mettre en œuvre. Mais quelles sont-elles ?

Isolation thermique extérieure (ITE)

L’isolation thermique extérieure est plus performante que l’intérieure. Le bâtiment est doté d’une nouvelle enveloppe en façade qui permet de supprimer les ponts thermiques et d’améliorer l’étanchéité.

Le principe général :

Une ossature secondaire en bois est fixée sur la façade existante. Un matériau isolant est installé entre les tasseaux de bois et recouvert, au besoin, d’un film pare-pluie. L’ensemble est ensuite recouvert d’un revêtement.

Façade ossature bois sur paroi pleine (FOB_P)

La réhabilitation d’une façade par la pose d’une ossature bois répond généralement à des objectifs d’amélioration de l’isolation (thermique et acoustique). Offrir à un bâtiment une nouvelle enveloppe permet également de transformer son aspect et améliore le confort visuel.

Le principe général :

Une ossature en bois non porteuse est installée sur la façade existante. Son mode de fixation est adapté selon la rigidité structurelle des matériaux existants, pour un bon report des charges. Cette structure accueille l’isolation (entre montants et éventuellement en ITE) et sert de support au revêtement extérieur choisi. Bardage simple ou à clairevoie, panneaux de bois massif ou composite, pose de lames de métal, les solutions d’habillage sont variées et se prêtent à tous les styles architecturaux.

Façade ossature bois sur support linéaire (FOB_L)

Lorsqu’un bâtiment est dépourvu de tout confort thermique, acoustique et visuel et que la résistance des matériaux supports n’est pas satisfaisante, sa réhabilitation peut passer par le remplacement de ses façades extérieures.

Le principe général :

Les façades sont mises à nues pour ne conserver que le squelette du bâtiment. Des panneaux d’ossature bois filants ou porteurs (selon la résistance du bâtiment) sont fixés à la structure existante (sur les nez de dalle) et viennent remplacer les murs extérieurs d’origine. Comme expliqué plus haut, les nouveaux panneaux mis en place accueillent ensuite l’ITE et le revêtement.

Isolation thermique intérieure (ITI)

Il n’est pas rare qu’une réhabilitation doive ou veuille préserver un patrimoine architectural, et donc l’aspect extérieur. Les maîtres d’œuvre ne peuvent alors intervenir en façade. Lorsque l’objectif principal du projet est la rénovation de l’isolation du bâtiment et que l’ITE est impossible, une solution d’isolation thermique intérieure est mise en œuvre.

Le principe général :

Le principe de l’ITI consiste à créer une boite dans la boite. Une ossature bois est installée à l’intérieur du bâtiment et vient doubler l’enveloppe existante. Dans cette structure s’insère ensuite un matériau isolant. Il est important de conserver une lame d’air entre l’isolant et le mur pour éviter la condensation. Les nouvelles parois intérieures sont enfin habillées d’un revêtement (plaque de plâtre, plaque de bois, bardage…).

Réaménagement intérieur

Un projet de réhabilitation peut porter sur l’entière redistribution des espaces à l’intérieur d’un édifice. Les volumes sont mis à nu pour être entièrement repensés.

Le principe général :

Le bois offre de nombreuses solutions constructives lorsqu’il s’agit de redéfinir les espaces intérieurs, qu’il s’agisse de monter une simple cloison ou de remplacer un mur porteur. La pose de poutres de solivage permet de recréer un plancher porteur. Les solutions de poteaux porteurs permettent une reprise de charge. Le système constructif poteaux-poutres permet de conserver des volumes dégagés. Les panneaux de bois quant à eux permettent de définir les espaces cloisonnés.

Réfection des toitures

La toiture participe à la stabilité et à la bonne isolation du bâtiment. S’assurer qu’elle est en bon état est essentiel dans un projet de réhabilitation. Selon l’image souhaitée du bâtiment, les travaux de réfection peuvent également conserver ou modifier la forme initiale du toit.

Le principe général :

Dans certains cas, seule une rénovation légère est nécessaire. Il suffit de déposer et remplacer la couverture pour améliorer l’étanchéité et l’isolation. Si la toiture est en mauvais état, une réfection est nécessaire. Qu’il s’agisse d’une charpente traditionnelle, industrielle ou d’une toiture-terrasse, les poutres structurelles sont retirées et remplacées. Le bois lamellé, les caissons de toiture, ou encore les poutres en I apportent des solutions particulièrement appréciées des charpentiers sur les projets de réhabilitation. Ces solutions bois offrent de très bonnes propriétés mécaniques. Le bois lamellé, quant à lui, épouse aussi bien la ligne que la courbe et peut être débité en poutres de très longue portée.

Surélévation et extension

Les fonctions des bâtiments évoluent. Parfois, ses dimensions ne suffisent plus à contenir les activités de ses occupants. Une réhabilitation est alors nécessaire pour pousser les murs.

Le principe général :

Il existe deux moyens d’agrandir l’espace : construire une extension ou ajouter un ou plusieurs niveaux au bâtiment existant. Dans le cadre d’une surélévation, la toiture est entièrement déposée. Un plancher en bois est posé et une structure porteuse en bois (ossature légère, poteaux-poutres ou panneaux de bois massif) est montée sur la dalle existante. Les éléments de façade en panneaux d’ossature bois sont fixés à la nouvelle structure et solidarisés avec la partie ancienne. Dans le cadre d’une extension, un nouveau corps de bâtiment est construit en ossature bois et vient se greffer à l’ouvrage existant. Il n’existe pas de modèle type de réhabilitation. Chaque bâtiment a ses spécificités. Les solutions mises en œuvre doivent être adaptées en fonction des matériaux et de la structure de l’ouvrage ancien.

aller plus loin

Plus d'articles

charger plus