Idée reçue : le bois tiendrait chaud en été

Certaines questions reviennent souvent à nos oreilles. Est-ce que le bois conserve la chaleur dans nos maisons lors des lourdes journées d’été ? Est-ce qu’une maison bétonnée reste plus fraiche ? Non ! Les bâtiments en bois ne retiennent pas plus la chaleur que les constructions maçonnées ! Explications.

Le bois, source de chaleur supplémentaire ?

Dans les constructions en bois, les performances thermiques sont souvent certifiées par des labels. Elles sont donc connues pour être très efficaces en hiver. Les procédés de construction, les possibilités d’isolation et les propriétés naturelles du bois permettent de maintenir un bâtiment au chaud lorsqu’il fait froid à l’extérieur. Qu’en est-il de l’été, lorsque le mercure grimpe à l’extérieur et que l’on souhaite de la fraicheur en intérieur ?

Différents éléments sont à prendre en compte, et ce dès la conception du bâtiment bois, pour maintenir une température fraiche en intérieur.

  • Le bois possède une faible inertie, un avantage non négligeable à prendre en compte dans le choix des matériaux de construction d’un bâtiment. Dans une construction en bois, le matériau réagit bien à la température. En hiver, il emmagasine facilement la chaleur. En été, il est aussi plus rapide d’abaisser sa température.
  • Lors de la construction, prévoyez une lame d’air plus large entre la structure bois et le revêtement extérieur du bâtiment. Cela garantira une surventilation. Vous pouvez également couvrir la toiture ou les façades de verdure.
  • La mise en place d’un système de ventilation par surventilation nocturne ajoute au confort thermique l’été. Cette option permet de faire diminuer la température intérieure de 2 à 5°C en faisant entrer l’air frais pendant la nuit.
  • Lors de la construction d’un bâtiment en bois, il faut également être attentif à la forte résistance thermique de la paroi globale. Cela peut faire baisser la température de 2 à 4°C à l’intérieur des lieux. Les surfaces vitrées représentent un enjeu essentiel dans la maîtrise des températures estivales. Pour ne pas avoir trop chaud, veillez à limiter les surfaces vitrées à 20-25% des surfaces globales. Prenez garde également à leur emplacement. Si elles sont bien orientées et équipées d’un système de protection solaire, les degrés en moins avoisinent 2 à 4°C.

La preuve par l’exemple

MÉDIATHÈQUE DU SUD SAUVAGE
97480 Saint-Joseph
La Réunion
DOM TOM

C’est sous le climat tropical de la Réunion, que la construction de la médiathèque du Sud Sauvage s’est réalisée. Sa structure mixte bois/béton, de par sa faible inertie, représente un atout thermique. Le lieu, qui accueille du public tout au long de l’année vise le confort thermique en agissant sur la température et la vitesse de l’air. Un puit dépressionnaire et des brasseurs d’airs optimisent la ventilation naturelle. Le dispositif se complète par l’isolation des parois avec de la laine de roche et la protection des ouvrages par des brise-soleil.

Plus d'articles

charger plus