Faire le choix du bois lamellé-collé

La mixité bois/béton n’étonne plus dans la construction de logements ou bâtiments tertiaires, mais elle fait son retour dans l’édification d’ouvrages d’art, notamment ceux de franchissements. Longtemps laissé de côté au profit de matériaux comme le métal ou le béton, le bois se démocratise à nouveau dans les constructions. Matériau léger, rapidité de montage grâce à la préfabrication, chantiers propres et faibles nuisances, le bois semble être parfaitement adapté aux ouvrages de franchissements.

Le bois, un atout pour les travaux publics

Pour les ouvrages d’art, le bois, matériau durable qui est de plus utilisé de manière traditionnelle dans la construction de ponts, s’impose à plusieurs niveaux. Le bois permet des constructions économiques, car il est léger, rapide à monter et ainsi pérenne.

  • Un ouvrage rapide. Avec le système de préfabrication, les éléments sont conçus en atelier et montés sur chantier. Matériau sec, les constructions bois ne nécessitent aucun délai de séchage. Les différentes structures d’un pont en bois s’assemblent dans de courts délais et laissent un chantier entièrement propre.
  • Un chantier propre et peu bruyant. Avec le bois, nul besoin d’eau, pas ou peu de présence de poussières, très peu de déchets de chantier. Les chantiers restent toujours peu bruyants, du fait des techniques de montage retenus, les nuisances sont réduites. Le matériau bois, toujours avec la préfabrication, permet aussi d’approvisionner les chantiers difficiles d’accès.
  • Un matériau résistant. Du fait de sa légèreté, la capacité portante élevée du bois et les techniques constructives d’aujourd’hui permettent aux ouvrages d’art d’atteindre des portées et résistances égales ou supérieures à ceux en béton ou acier.

Une esthétique en accord avec le patrimoine architectural

Le bois est un matériau consensuel, il s’harmonise à la perfection avec les autres matériaux de construction. Les architectes s’appuient aujourd’hui sur des technologies constructives de plus en plus performantes qui respectent le patrimoine architectural.

Un matériau durable et respectueux de l’environnement

Autre atout et pas des moindres, le bois est un matériau authentique, durable et entièrement naturel. Le réchauffement climatique n’est plus une supposition. Choisir de construire en bois, c’est utiliser un matériau naturel et responsable afin de mener une politique écoresponsable en faveur du développement durable, de lutter contre l’effet de serre et d’utiliser une matière propre et renouvelable.

Plus d'articles

charger plus